Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le terrorisme, 'une préoccupation majeure'

| Jeudi 1 Février 2007



Réunis pendant deux jours à Tunis, les ministres arabes de l'Intérieur ont convenu mercredi de redoubler d'efforts dans la lutte contre le terrorisme, qui représente "une préoccupation majeure" pour leurs pays.

Dans la déclaration finale adoptée par les 16 ministres présents sur les 22 membres de la Ligue arabe, le conseil a notamment recommandé aux pays arabes, chacun selon ses possibilités, d'apporter un appui aux structures des polices irakienne et libanaise, sans plus de précision.

Soulignant "l'importance des défis sécuritaires auxquels font face aujourd'hui les pays arabes", la déclaration fait état de l'adoption du quatrième plan de mise en oeuvre de la stratégie arabe de lutte contre le terrorisme, ainsi que du cinquième plan de lutte contre l'usage illicite de stupéfiants et de produits psychotropes. Sont également entérinées des mesures soumises par des experts de la lutte anti-terroriste, de la police des frontières, des aéroports et ports, des services de l'immigration, des passeports, des établissements pénitentiaires et de réhabilitation, et de la sécurité touristique.

L'immigration clandestine a aussi été évoquée, notamment par le ministre marocain, Chékib Benmoussa, qui a appelé les pays européens à promouvoir des projets de développement dans les territoires d'origine des migrants afin de permettre aux habitants de rester dans leur pays.

De son côté, le Libyen Salah Rajab a annoncé l'instauration par son pays d'un visa d'entrée sur son territoire pour tous les ressortissants arabes, "sans exception". Il a invoqué des raisons sécuritaires et de contrôle de l'immigration.




Loading