Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le site d’admission post-bac ne discrimine plus les élèves étrangers

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 10 Février 2011



Le site d’admission post-bac du ministère de l’Enseignement supérieur a été modifié pour permettre aux élèves étrangers de s’inscrire en apprentissage. Le ministère aurait donc fini par céder aux pressions de la Ligue des droits de l’homme et de plusieurs syndicats de parents d’élèves, de lycéens et d’étudiants.

Le blocage des élèves de nationalité étrangère pour les inscriptions dans l’enseignement supérieur faisait polémique depuis quelques semaines. La Ligue des droits de l’homme avait appelé le ministère à régler rapidement cette « discrimination parfaitement illégale ».

« Le site est désormais ouvert aux pré-inscriptions dans les formations en apprentissage à tout élève qui en fait la demande, quelle que soit sa nationalité et son lieu de résidence », indique un communiqué du ministère de Valérie Pécresse.

Même si le site affiche désormais « une information précise sur la liste des titres de séjour permettant aux candidats étrangers de conclure un contrat d'apprentissage afin de transformer cette pré-inscription en inscription définitive ». Le ministère précise que les candidats à l’apprentissage devront tout d’abord obtenir un « titre de séjour permettant de conclure un contrat d'apprentissage ». La chasse aux sorcières n’est pas encore finie.

Lire aussi :
L’apprentissage : une voie fermée aux élèves étrangers ?
Les candidates voilées peuvent passer le bac




Loading