Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 






Sur le vif

Le premier carré musulman de la ville de Grenoble inauguré

Rédigé par Lina Farelli | Jeudi 9 Mai 2019



Riadh Azouni, secrétaire général du Conseil des imams de l’Isère (à gauche), aux côtés du maire de Grenoble Éric Piolle pour l'inauguration, samedi 4 mai, du premier carré musulman de la ville.
Riadh Azouni, secrétaire général du Conseil des imams de l’Isère (à gauche), aux côtés du maire de Grenoble Éric Piolle pour l'inauguration, samedi 4 mai, du premier carré musulman de la ville.
Le maire de Grenoble Éric Piolle a inauguré, samedi 4 mai, le premier carré musulman de la ville dans le cimetière du Grand Sablon. Celui-ci, qui compte aujourd’hui 52 emplacements (61 d’ici à 2021), a été réalisé à la demande du Conseil des imams de l’Isère. Le chantier, débuté en 2014, a coûté au total 18 000 euros.

Dans son discours d’inauguration, Éric Piolle a expliqué que l’inauguration de ce carré musulman témoigne de l’engagement de la République à accueillir et à reconnaitre les différentes religions. « Choisir d’être enterré ici est une manifestation de son attachement au territoire, à Grenoble », a expliqué le maire.

« Désormais, on peut dire aux citoyens que, oui, aujourd’hui on peut être inhumé à Grenoble dans le respect des rites musulmans », s’est réjoui Riadh Azouni, secrétaire général du Conseil des imams de l’Isère, cité par le site local Place Grenet, ajoutant que « les nouvelles générations de citoyens de confessions musulmanes préfèrent être enterrées en France plutôt que dans le pays d’origine des parents ».

La gestion de ce carré musulman est confiée à la municipalité de Grenoble qui traitera les demandes de concessions, moyennant un coût de 306 euros pour 15 ans et 672 euros pour 30 ans.

Lire aussi :