Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Le Premier ministre du Timor adresse ses voeux à Ben Laden

| Mardi 26 Décembre 2006



Des vœux de Noël adressés à Oussama ben Laden ? C’est l’idée incongrue qu’a eu le Premier ministre du Timor oriental, José Ramos-Horta, qui a adressé un message au chef d’Al-Qaïda le 23 décembre sur la BBC. « Il m'est venu à l'esprit qu'un homme qui est le plus redouté et le plus détesté par certains sur terre, et admiré par d'autres, pourrait allumer la BBC et entendre mon message », a déclaré dans un communiqué le chef de gouvernement, prix Nobel de la paix.

« En ce moment où nous célébrons la naissance de Jésus-Christ, mes paroles, mes paroles de paix vont vers mon frère quelque part dans les montagnes, dans les grottes d'Afghanistan et du Pakistan, Oussama ben Laden. Nous partageons des croyances communes, des croyances venues de Dieu Tout-puissant, qui nous enseigne l'amour et la compassion », avait-il déclaré.


Le Premier ministre avait ajouté comprendre les griefs de ben Laden « à l'encontre de ceux responsables de siècles de souffrances aux musulmans », mais ne pas comprendre que ce ressentiment s'exprime en tuant des civils innocents. « Je vous supplie de reconsidérer et d'étendre votre amour, votre solidarité, votre amitié, celles-là mêmes que vous ressentez pour les Palestiniens, au reste du monde, étendez-là aux Européens, aux chrétiens », a imploré le prix Nobel. Il avait enfin expliqué avoir souffert de l'occupation de l'Indonésie, le plus grand pays musulman du monde, avoir « perdu des frères et des sœurs ». « Malgré cela je ne déteste pas un seul musulman », avait-il dit.


Dans un communiqué mardi, José Ramos-Horta dit souhaiter avoir « touché la conscience » de ben Laden.




Loading