Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La vie du Prophète de l’islam mise en scène par Charlie Hebdo

Rédigé par La Rédaction | Dimanche 30 Décembre 2012



Charlie Hebdo a annoncé la sortie, mercredi 2 janvier, d’un BD portant sur la vie du Prophète Muhammad. Selon Charb, le directeur de publication de l’hebdomadaire, le hors-série intitulé « La Vie de Mahomet » a été concocté à partir de textes de chroniqueurs musulmans mis par la suite en images.

« C'est une biographie autorisée par l'islam puisqu'elle a été rédigée par des musulmans. C'est une compilation de ce qui a été écrit sur la vie de Muhammad par des chroniqueurs musulmans et on l'a simplement mise en images », a fait savoir Charb, qui se défend de verser dans la provocation. « Je ne pense pas que le plus savant des musulmans pourra reprocher quoi que ce soit sur le fond », ajoute-il.

Il ne s’agit pas, pour Charb, de caricatures du Prophète mais d’un récit minutieux basé sur une bibliographie rigoureuse, selon l’avant-propos de la BD consultée par l’AFP. Reste que le Prophète Muhammad y est représenté. « C'est juste une tradition, c'est absolument pas inscrit dans le Coran. A partir du moment où ce n'est pas pour ridiculiser Muhammad, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas lire ce livre comme on lit au catéchisme des histoires de la vie de Jésus », se justifie Charb.

« Avant de pouvoir rigoler d'un personnage, il vaut mieux le connaître. Autant on connaît la vie de Jésus, autant on connaît rien de Muhammad », a-t-il fait savoir, reconnaissant avoir « mis en scène un personnage dont on ne connaissait pas la vie, moi le premier » lors de la publication des caricatures en 2006 puis en 2012.

Mieux vaut effectivement le connaître avant de plaisanter sur une figure sacrée aux yeux des 1,5 milliards de musulmans, utilisée de trop nombreuses fois pour véhiculer une image erronée de l’islam et banaliser l'islamophobie pour mieux la renforcer. Sauf que venant de Charlie Hebdo, la déclaration est bien fade. Parmi les caricatures publiées en 2006 du Prophète, l’une d’elles le représentait avec une bombe sur la tête, assimilant les musulmans à des terroristes.

« Si des gens veulent être choqués, ils seront choqués, mais ce n'est pas fait pour choquer. Les musulmans sont aussi prêts a rire d'eux-mêmes, si on se met à les considérer comme des handicapés du rire, on ne fait pas le jeu d'un islam apaisé, on fait le jeux des extrémistes. Il faut arrêter d'avoir peur, plus on a peur de l'islam, plus l'islam fera peur », insiste Charb.

« Autant le fond est parfaitement halal, autant l'image, c'est mon dessin. J'ai dessiné Muhammad comme je dessine habituellement mes personnages, Muhammad était un homme, j'ai dessiné un homme » et « ce serait une bonne idée de le mettre dans les écoles, même des enfants musulmans peuvent le lire dans la mesure où ils acceptent que Mahomet soit représenté », fait-il valoir.

Charlie Hebdo, condamné récemment par la justice à verser 90 000 € à Siné, se dit aujourd'hui sérieux. Connaissant son « sérieux », les critiques autour de son initiative ne manquent déjà pas de pleuvoir au sein de la communauté musulmane depuis l’annonce de la sortie de la BD.

Lire aussi :
Charlie Hebdo condamné à verser 90 000 € à Siné
Contre l’islamophobie, le Prophète Muhammad à l’écran grâce au Qatar
Charlie Hebdo ou l’arnaque aux libertés
Akhenaton/Charlie Hebdo : « On devrait rapper avec une carte de presse collée sur le front »
Charlie Hebdo a faim
Caricatures : Charlie Hebdo surfe sur la vague de la provoc islamophobe





Loading