Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Charlie Hebdo condamné à verser 90 000 € à Siné

Rédigé par La Rédaction | Mardi 18 Décembre 2012



La société éditrice de l’hebdomadaire Charlie Hebdo, Les Editions rotatives, a été condamnée par la cour d’appel de Paris à verser 90 000 € de dommages et intérêts à l’un de ses collaborateurs pour licenciement abusif, lundi 17 décembre.

Elle devra verser cette somme à Maurice Sinet, dit « Siné », l’un des dessinateurs de l’hebdomadaire satirique qui avait assigné l’hebdomadaire pour rupture abusive de contrat, informe l'AFP. Le tribunal a plus que doublé le montant exigé en première instance, qui s'élevait à 40 000 €. Le montant retenu par la cour d'appel, saisie par Charlie Hebdo, reste toutefois en dessous des 148 000 € que réclamait le dessinateur.

Le 2 juillet 2008, il avait publié une chronique où il ironisait sur la possible conversion au judaïsme de Jean Sarkozy avant son mariage avec la fille du fondateur des magasins Darty. Peu de temps après, le 16 juillet, le dessinateur apprenait qu’il était renvoyé de Charlie Hebdo.

Philippe Val, le directeur de la publication de l’époque, avait justifié son renvoi en expliquant que ces propos « pouvaient être interprétés comme faisant le lien entre la conversion au judaïsme et la réussite sociale et ce n'était ni acceptable ni défendable devant un tribunal ».

L'argument est paradoxal alors que l’hebdomadaire est habitué à s’en prendre aux religions et tout particulièrement à l’islam comme le démontrent encore les dernières caricatures du Prophète Muhammad publiées par le magazine en septembre dernier, en pleine polémique après la sortie du film islamophobe « L’Innocence des musulmans ». Après la sortie de son numéro Charia hebdo l’an dernier, Charlie Hebdo avait choisi une nouvelle fois de provoquer les musulmans.

En réponse, Omar Djellil, un militant associatif marseillais, a déposé une plainte contre l’hebdo pour « violation de la liberté d’expression », « diffamation », « atteinte à l’ordre public et à la sécurité nationale » et « incitation à la haine raciale et religieuse ».

Lire aussi :
Le caricaturiste Siné porte plainte pour diffamation
Caricatures anti-islam : plainte contre Valls, Ayrault et Charlie Hebdo
Caricatures : Charlie Hebdo surfe sur la vague de la provoc islamophobe
Charlie Hebdo, un « martyr » de la liberté d’expression sur le dos des musulmans
« Charia Hebdo », la nouvelle provocation de Charlie Hebdo





Loading














Recevez le meilleur de l'actu