Connectez-vous S'inscrire






Points de vue

La transhumance de la vie

Rédigé par Hamza Braiki | Vendredi 24 Avril 2015



La transhumance de la vie
Demain, dès l’aube, à l’heure où le coq chante,
La brebis, aimante et douce, réchauffe son petit,
La vache, engourdie, montre sa parure chatoyante,
La chèvre, intrépide, de sa patte, salue la nuit.

Qu’elle est admirable la douceur du berger,
Ses ordres constamment enveloppés de velours,
Sont spontanément compris dans l’étable et la basse-cour,
Et même sans se parler, ils s’entendent et offre du respect.

Le troupeau d’hiver compact ou clairsemé
Et semblables aux nuages lorsqu’ils s’amoncellent.
Les saisons se suivent et le temps ruissèle,
Et les âmes finissent par s’assembler même si elles furent parsemées.

Mon monde est cette ferme sans célébrités,
Où chacun vit au profit de son prochain,
Prêts à suivre l’éleveur dans ses consignes
Prêts à se soumettre à l’Eleveur suprême dans la route de la vie.

Par Hamza Braiki, berger… de cœur.