Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La shahada d’un enfant musulman brutalisé en Suède émeut (vidéo)

Rédigé par | Lundi 16 Février 2015



La shahada d’un enfant musulman brutalisé en Suède émeut (vidéo)
La brutalité de deux agents de sécurité à l’encontre d’un enfant musulman a choqué la Suède après la diffusion de vidéos, lundi 9 février, prises dans la gare de Malmö.

Dans les courtes scènes filmées le 6 février par des passants, on y voit un enfant âgé de 9 ans violemment plaqué au sol par un agent de sécurité. Ce dernier appuie sur la tête de l'enfant, en pleurs, et va jusqu’à la cogner sur le sol. La violence est telle qu’il lui est difficile de respirer. Entre deux sanglots, on entend alors le jeune garçon, présenté comme d’origine marocaine, prononcer l’attestation de foi (shahada) en levant le doigt vers le ciel. Avec le peu de force dont il dispose, Il se débat, en vain : un second agent de sécurité vient lui immobiliser ses jambes.

Quelle raison a bien pu entraîner autant de violence contre l’enfant ? La réaction des agents de sécurité surprend tant elle est largement disproportionnée à l'infraction constatée : le jeune voyageait sans ticket dans le train.

Un témoin de la scène a affirmé au quotidien suédois Sydsvenskan que les images ne rendaient pas toute la violence de l'interpellation. « On ne peut pas ressentir ce que font les cris du garçon implorant à l'aide, sa prière et le bruit sourd de son crâne contre le sol en pierre », a-t-il raconté dans l'anonymat.

La police, qui a minimisé dans un premier temps la violence, a présenté ses excuses quelques jours plus tard pour avoir minimisé la disparition. Une enquête a été ouverte après la diffusion de la vidéo et un des agents a été suspendu.

Relâché, l’enfant avait été ramené au foyer où il avait été placé à son arrivée en Suède mais il a fui peu de temps après. Après plusieurs jours de recherches, il a été retrouvé le 13 février par la police dans le pays voisin, le Danemark.



Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur