Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La politique française 'ne sera plus jamais comme avant'

| Lundi 23 Avril 2007



Dimanche soir, François Bayrou, candidat UDF à la présidentielle, a déclaré que la politique française avait "changé", qu'elle ne serait "plus jamais comme avant", et qu'il ne "reviendrait pas en arrière", sans appeler à voter pour un candidat au second tour.

"Plus de sept millions de Francais se sont réunis pour (...) le changement", a déclaré M. Bayrou, qui ne sera pas présent au second tour.

"Ils ont formé une force nouvelle, la seule force nouvelle de la campagne présidentielle", a-t-il ajouté.

"A partir de ce soir, la politique française a changé et ne sera plus jamais comme avant", a affirmé M. Bayrou, "malgré des manoeuvres innombrables" et "l'alliance objective du Parti socialiste et de l'UMP".

"Il y a enfin un centre en France, un centre large, un centre noble, un centre indépendant", a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il ne "reviendrait pas en arrière" et qu'il n'"abandonnerait aucune de ses convictions", "ni une minute ni une seconde".

Les électeurs "ont compris que la vieille guerre des deux camps ne répondait pas au mal de la France", a-t-il renchéri, avant de conclure que "nous ne sortirons pas la France de la situation" sans "un changement profond".

Tristesse et déception se mêlaient à la fierté et à l'espoir au QG de François Bayrou, après l'annonce du score estimé du candidat UDF.




Loading