Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La palme du racisme en Europe décernée à la France

Rédigé par La Rédaction | Mardi 21 Mai 2013



La liberté économique d'un pays contribue-t-elle à améliorer son niveau de tolérance ? C’est une question à laquelle souhaitaient répondre deux chercheurs suédois, Niclas Berggren et Therese Nilsson.

Pour cela, ils ont fait appel au World Values Survey (Enquête sur les valeurs mondiales) qui mesure les opinions mondiales depuis des décennies. Cet institut a mis en place un questionnaire dans lequel était notamment demandé aux habitants de plus de 80 pays, la question sur les types de personnes qu'ils ne voudraient pas avoir comme voisin. Parmi les réponses, figurait « les gens d’une autre race ».

Les réponses à cette question ont permis d’établir une cartographie du racisme dans les différents pays du monde.

Résultat : la France a de quoi rougir. En effet, 22,7 % des sondés ont répondu ne pas vouloir d'un voisin de « race différente », ce qui place l’Hexagone en tête des pays européens les plus racistes.

« On pourrait s'attendre à voir les pays riches et éduqués d'Europe occidentale plus tolérants que leurs voisins de l'Est, à tort », note le Washington Post dans un article consacré à ses résultats. « En effet, l'immigration et l'identité nationale sont de grandes et délicates questions dans cette partie de l'Europe », analyse le quotidien américain, qui a même réalisé une carte du monde illustrant l’ensemble des résultats.

La palme du racisme en Europe décernée à la France
Selon ces résultats, les plus tolérants (en bleu) seraient donc les pays du Commonwealth (Angleterre, Australie, Canada) et l'Amérique latine. Pas plus de 4,9 % de la population ont répondu ne pas vouloir un voisin d’une « autre race ». A l’opposé, l’Inde et la Jordanie (en rouge) sont les pays où l’on trouve le plus de sondés (plus de 40 %) ayant opté pour cette réponse.

Avec un taux de réponse situé entre 30 et 39 %, les Egyptiens, les Saoudiens et les Indonésiens sont également nombreux à ne pas faire preuve de tolérance. En revanche, le Pakistan, souvent pointé du doigt pour son intolérance envers la minorité chrétienne du pays, fait partie des pays les plus tolérants avec une tranche de réponses comprise entre 5 et 9 %.

Le Maroc, l’Algérie, la Turquie et le Mali se retrouvent quant à eux dans la même tranche que la France, avec 20 et 29 % de personnes ne souhaitant pas avoir de voisin d’une « autre race ».

Mais dans une telle enquête, un bon nombre de sondés ont pu mentir à cette question tant il est honteux d’être raciste dans de nombreux pays. Visiblement échaudés par une ambiance de plus en plus xénophobe, les Français se sentent plus libres d’exprimer ce genre d’opinion.

Lire aussi :
Racisme : alerte à l’islamophobie en Europe, blâme à la France
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012
La crise économique exacerbe les comportements racistes
L'islamophobie en France, une réalité dénoncée par Amnesty International
Le racisme, terreau du fascisme en Europe





Loading