Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La mort inexpliquée de Richard Descoings, le Monsieur diversité de Sciences Po

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 5 Avril 2012



Un grand nom de l’enseignement s’est éteint. Richard Descoings, directeur de la prestigieuse école de Sciences Po Paris, a été retrouvé mort mardi 3 avril, dans sa chambre d’hôtel de Manhattan, à New York. Il avait 53 ans. C’est un employé de l'hôtel Michelangelo qui a signalé son décès.

Richard Descoings s’était rendu dans la ville américaine pour assister à une conférence internationale des présidents d’universités, organisée chaque année par cinq universités américaines sous l'égide des Nations Unis. A l’annonce de son décès, plusieurs personnalités se sont exprimées pour lui rendre une hommage appuyé, à commencer par le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, qui s’est dit attristé de sa mort.

« Il était une référence mondiale dans le domaine de l’éducation, reconnu en France et dans le monde pour ses contributions à la recherche et à la politique éducative. Il a notamment concentré ses efforts à étendre l’accès à l’université », a-t-il déclaré.

Tous les candidats à la présidentielle se sont joints au concert d’hommage en faveur du directeur de l’école. En 16 ans de mandat, Richard Descoings a transformé en profondeur Sciences Po. Il a poussé à l'ouverture de cette école d’élite aux jeunes issus de lycées défavorisés et aux étudiants étrangers. Par ses soins, une réforme du concours d’entrée, dès 2013, est également sur les rails pour favoriser davantage la diversité sociale.

Retrouvé mort « nu sur son lit », son décès reste encore un mystère. Aucune trace de violence ou de lutte n’a été retrouvé sur le corps. Les enquêteurs n'ont pas de « preuve d'acte criminel » et l’autopsie effectuée ne s'est pas révélée concluante. Aucune piste n'est encore privilégiée par la police pour le moment mais d'énormes moyens sont mis à leur disposition pour trouver une explication à son décès.

Lire aussi :
Sciences Po veut plus de diversité dans ses effectifs