Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La mort de Marulanda 'facilitera la libération des otages'

| Dimanche 25 Mai 2008



La mort du chef historique de la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc-marxiste), Manuel Marulanda, "facilitera la libération des otages", a déclaré dimanche soir à la presse le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner. "C'est un grand espoir qui se lève", a dit M. Kouchner. "Ca facilitera la libération des otages, le retour d'une certaine paix civile en Colombie", a-t-il ajouté.
"La mort de Marulanda, la désertion d'un certain nombre de responsables et l'assassinat d'autres, hélas, semble un contexte favorable pour que les otages sortent", a-t-il estimé, ajoutant : "On ne peut pas être content de la mort de quelqu'un, mais je ne vais pas pleurer, franchement".
"Le grand leader est parti", a déclaré le membre du secrétariat (organe dirigeant) des Farc, Timoleon Jimenez, alias "Timochenko", à la chaîne de télévision vénézuélienne Telesur. Ses déclarations ont été reprises par les télévisions colombiennes.
Manuel Marulanda, 80 ans, est mort d'une brève maladie, a ajouté le membre du secrétariat.




Loading