Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La meilleure enseignante du monde est Palestinienne

Rédigé par La Rédaction | Lundi 14 Mars 2016



Hanan al-Hroub a été récompensée pour ses méthodes ludiques face aux violences de la guerre. © Fondation Varkey
Hanan al-Hroub a été récompensée pour ses méthodes ludiques face aux violences de la guerre. © Fondation Varkey
Son nom est Hanane al-Hroub, elle enseigne en Cisjordanie et elle vient d’emporter 1 million de dollars. Elle s'est vue remettre,dimanche 13 mars à Dubaï, par la Fondation Varkey le prix de la meilleure enseignante du monde. Cette distinction, parrainée par le souverain cheikh Mohammad Ben Rached al-Maktoum, récompense le travail d’un enseignant d’exception à l’occasion d’un forum sur l’éducation.

L’annonce de la lauréate 2016 a été faite par le pape François dans un message vidéo : « Je voudrais féliciter l'enseignante Hanane al-Hroub pour avoir remporté ce prix prestigieux du fait de l'importance qu'elle donne au jeu dans l'éducation des enfants. » Le versement du million de dollars de récompense sera étalé sur dix ans.

Hanane al-Hroub a grandi dans un camp de réfugiés à Bethléem et travaille actuellement dans un lycée en Cisjordanie. Son enfant a été traumatisé par une fusillade dont ils avaient été témoins sur le chemin de retour de l’école. Elle a par la suite fait des recherches et développé une méthode ludique qu’elle détaille dans son livre Jouer et apprendre avec, pour approche, un rejet de la violence dans le milieu scolaire, souvent traumatisé par les conséquences de l'occupation israélienne.

Plusieurs personnalités telles que Tony Blair et l'actrice Salma Hayek ont assisté à la cérémonie de remise tandis que d’autres sont intervenues par vidéo dont le vice-président américain Joe Biden, le prince William, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon et le fondateur de Microsoft Bill Gates.

Lire aussi :
La Palestine contemporaine s'expose à l’Institut du monde arabe
Le vainqueur d'Arab Idol accueilli en héros à Gaza (vidéo)
Entretien avec Safaa Arapiyat, rappeuse palestinienne
L'artiste palestinienne Mona Hatoum s'installe au Centre Pompidou
Sur le chemin de l’école : ces enfants qui risquent la vie pour le savoir