Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La deuxième plus grande mosquée du Rhône inaugurée

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 2 Mai 2013



La mosquée de Givors, dans le Rhône, a été inaugurée, mardi 30 avril, en présence du maire de la commune Martial Passi (PC), d’Aimée Dubos, la préfète déléguée à l'égalité des chances du Rhône et d’autres élus.

Kamel Kabtane, le recteur de la Grande Mosquée de Lyon, des représentants de l’Arabie Saoudite, de l’Algérie et de la Tunisie tout comme des responsables du culte chrétien étaient également présents pour l’inauguration de la deuxième plus grande mosquée du Rhône, après Lyon.

Le lieu de culte, peut en effet accueillir jusqu’à 1 365 personnes. Outre les salles de prières, le bâtiment, qui s’étend sur 1565m², dispose d’une bibliothèque, d’une garderie et d’une salle pour le public.

La mosquée a vu le jour après cinq années de travaux. « Nous portons ce projet depuis 2007 », explique Abdelhamid Kisrane, le président de l'association Iqra à l’origine de la construction de cette mosquée.

Le coût total des travaux s’est élevé au total à 2,9 millions d’euros intégralement financés grâce à des collectes de dons réalisées dans toute la France. « Il ne nous reste plus qu’à acquérir le terrain d’une valeur de 15 000 € appartenant à la communauté des communes de Rhône-Sud pour lequel nous avons bénéficié d’un prêt à taux zéro sur cinq ans. En 2018, la mosquée devrait nous appartenir », nous dit M. Kisrane, qui précise que l’association n’a pas contracté de « bail emphytéotique ».

La construction de cette mosquée était une nécessité. Auparavant, les fidèles de Givors devaient se contenter d’une salle de prière ne pouvant accueillir que 80 personnes. « Les vendredis, il y avait 300 personnes dans la rue », fait savoir M. Kisrane. Les musulmans de Givors et de la ville limitrophe de Grigny sont tout de même au nombre de 3 000, estime-t-il.

Preuve de l’urgence de la situation, les fidèles ont été accueillis au mois du Ramadan dernier dans la mosquée alors que sa construction n’était pas encore terminée.

Implantée en plein cœur de la ville, le lieu de culte compte créer du lien social. M. Kisrane souhaite mettre en place un partenariat avec les lycées et les collèges avoisinants pour faire découvrir l’islam aux jeunes, invités à visiter la mosquée et à consulter les livres de sa bibliothèque. « Alors que les médias montre une image de radicalisation de l’islam », l’association Iqra a l'intention de démontrer le contraire à travers son lieu de culte.

Lire aussi :
Béziers : la mosquée Annour inaugurée
Les mosquées de Lyon et sa région appellent les musulmans à voter en masse
Inauguration de la mosquée « Othmane »