Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La circulaire anti-Dieudonné, une réalité avec Manuel Valls

Rédigé par La Rédaction | Lundi 6 Janvier 2014



« Lutte contre le racisme et l’antisémitisme-manifestations et réunions publiques-spectacles de M.Dieudonné M’Bala M’Bala. » C’est le titre que porte la circulaire publiée par Manuel Valls, lundi 6 janvier, à l’attention des préfets (à télécharger plus bas).

Dans le document de trois pages que Le Parisien s'est procuré, le ministre de l’Intérieur a réaffirmé sa volonté de faire interdire le spectacle « Le Mur » présenté en tournée à partir du 9 janvier dans plusieurs villes de France, au nom de la lutte contre l’antisémitisme, « une préoccupation essentielle du gouvernement et exige une action énergique ».

Pour le ministre, qui rappelle que Dieudonné a été neuf fois condamné par la justice, le spectacle contient « des propos antisémites et infamants à l’égard de plusieurs personnalité de confession juive dans son ensemble et des atteintes virulentes et choquantes à la mémoire des victimes de la Shoah ».

Sans surprise, le ministre invoque « les troubles à l’ordre public » pour justifier les interdictions. « Le respect de la liberté d’expression ne fait pas obstacle à ce que, à titre exceptionnel, l’autorité investie du pouvoir de police interdise une activité si une telle mesure est seule de nature à prévenir un trouble à l’ordre public », lit-on.

Aux préfets, « si les conditions sont réunies vous pouvez faire usage de votre pouvoir d’interdiction, concurremment ou non avec celui du maire ». A défaut, il leur appartient de saisir « l’autorité judiciaire des propos effectivement prononcés qui vous semblent pénalement répréhensibles ».