Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La Jordanie remet à l'Irak près de 2.500 antiquités volées après l'invasion

| Dimanche 22 Juin 2008



La Jordanie a remis dimanche au gouvernement irakien quelque 2 466 pièces d'antiquité, dont des pièces de monnaie en or et des bijoux, volées en Irak après l'invasion américaine en 2003.

Ces pièces ont été remises par la ministre jordanienne du Tourisme et des Antiquités, Maha Khatib, à son homologue secrétaire d'Etat irakien Mohammad Abbas al-Oraïbi, lors d'une cérémonie officielle au Département des antiquités à Amman.

«Maintenant que la stabilité est revenue en Irak, la Jordanie a décidé de renvoyer ces antiquités là d'où elles viennent, en Irak, berceau de la civilisation», a déclaré Mme Khatib lors d'une conférence de presse.

«Ces pièces avaient été saisies par les douaniers jordaniens, à l'occasion de 22 tentatives de passages en fraude. Toutes les personnes impliquées ont été arrêtées», a-t-elle ajouté.

Dans le chaos qui a suivi l'invasion de l'Irak, près de 32.000 pièces ont été volées sur les 12.000 sites archéologiques répertoriés dans le pays, et 15.000 autres ont disparu lors du pillage du Musée national de Bagdad, selon des chiffres officiels.

D'après M. Oraïbi, seules quelque 8.500 pièces ont été retrouvées, en dépit d'un système de récompense instauré par le gouvernement irakien qui octroie jusqu'à 3.000 dollars à ceux qui rendent des objets volés.

«Il y a des pièces volées en Italie, en Turquie, en France, en Iran, en Espagne et dans des pays du Golfe. L'Irak a contacté ces pays afin de (les) récupérer», a signalé le secrétaire d'État irakien.

L'Irak est décrit comme le berceau de la civilisation où la première preuve d'une vie urbaine complexe est apparue aux alentours de 3000 a.c.





Loading