Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

L'ensemble des mosquées de Singapour s’engage dans la lutte contre la drogue

Rédigé par | Lundi 28 Juin 2021 à 18:45

           


L'ensemble des mosquées de Singapour s’engage dans la lutte contre la drogue
Un soutien non négligeable. La campagne de lutte contre les drogues, organisée chaque année par le gouvernement singapourien depuis quatre ans, était soutenue par l'ensemble des 71 mosquées du pays pour l'édition 2021. Sobrement intitulée « Les drogues sont illégales », la campagne a été lancée dans le cadre de la Journée Internationale de lutte contre l’abus et le trafic de drogues samedi 26 juin.

L'opération, dévoilée la veille par le ministre du Droit K. Shanmugam et le ministre d’Etat chargé des Affaires intérieurs et du Développement national Muhammad Faishal Ibrahim, a été présentée à la mosquée Al-Ansar, à Bedok, en compagnie du directeur général du Conseil religieux islamique de Singapour (MUIS), Esa Massoud, et de son adjoint, Mohammad Hannan Hassan.

Elle « réaffirme l'étroite relation professionnelle ainsi que l'engagement du MUIS et des mosquées pour sensibiliser la communauté à la lutte contre la drogue », a déclaré K. Shanmugam auprès de la presse locale. « Le soutien des mosquées est important parce qu’elles sont un point de repère essentiel pour beaucoup au sein de la communauté et nous continuerons à travailler avec tous nos partenaires pour faire passer notre message et renforcer le soutien apporté aux personnes dans le besoin », a-t-il ajouté.

Le bureau du Mufti a, pour sa part, insisté sur le rôle important des musulmans dans cette lutte au cours d’un sermon lu à l’occasion de la prière du vendredi. « En tant que communauté, nous jouons ensemble un rôle important en aidant et en fournissant le soutien nécessaire à ceux qui sont tombés dans le piège de la toxicomanie, afin de surmonter leur dépendance », a déclaré l’instance. « L'impact néfaste de la toxicomanie est indéniable. Elle ne nuit pas seulement aux individus, mais affectent aussi les institutions familiales et détruit les espoirs. L’avenir de leurs enfants sera aussi négligé. »

Lire aussi :
En Malaisie, l'interdiction faite aux chrétiens d'utiliser le mot « Allah » levée