Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

L'Islam n'interdit pas aux femmes d'être chef d'Etat (mufti d'Egypte)

| Dimanche 4 Février 2007



L'Islam n'interdit pas aux femmes de devenir chef d'Etat, a déclaré dimanche dans un communiqué le mufti d'Egypte, cheikh Ali Gomaa, en réponse à des articles de presse qui lui avaient attribué la position inverse.

Il y a une semaine, le quotidien gouvernemental Al Ahram avait publié une fatwa du mufti, dans laquelle il expliquait que la femme musulmane ne pouvait pas être chef d'Etat car cela imposait de dire la prière -- tâche réservée aux hommes.

Cette fatwa "ne faisait pas référence aux dirigeants d'Etats modernes mais au rôle traditionnel du calife, qui exerçait à la fois les pouvoirs régulier et séculier, en tant que chef d'Etat et imam des musulmans", a tenu à préciser cheikh Gomaa.

"Le chef d'Etat dans une société musulmane contemporaine, qu'il s'agisse d'un Président, d'un Premier ministre ou d'un roi, n'a plus à guider les musulmans dans la prière. En conséquence, les femmes sont autorisées à occuper les plus hautes fonctions dans les nations musulmanes modernes", a-t-il ajouté.

En 1956, la femme égyptienne a été la première du monde arabe à obtenir ses droits politiques, mais la place de la femme dans la sphère publique tend à régresser avec le conservatisme croissant de la société égyptienne.