Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'Allemagne prend la présidence de l'UE

| Lundi 1 Janvier 2007



A partir d'aujourd'hui l'Allemagne assure la présidence semestrielle de l'Union européenne au cours de laquelle elle devra s'atteler à de lourds dossiers, comme la relance de la Constitution et celle du Quartette au Proche-Orient.

Pour l'année 2007, Berlin prend aussi les rênes du G8, le groupement des huit pays les plus industrialisés, ce qui ne fera que renforcer le poids politique de la chancelière conservatrice Angela Merkel sur le plan international.

Pendant six mois, l'Allemagne, première économie et pays le plus peuplé du Vieux Continent, va tenter d'offrir une feuille de route pour la Constitution à l'UE, qui s'est enrichie lundi de deux nouveaux membres, la Roumanie et la Bulgarie, pour passer à 27.

"Notre objectif est qu'à la fin de notre présidence du Conseil européen, nous puissions présenter un plan concret où seront clarifiés le calendrier et les contours d'une solution", a rappelé samedi le ministre des Affaires étrangères, Frank-Walter Steinmeier (social-démocrate).

Mais le futur président du Parlement européen, l'Allemand Hans Gert Pöttering (chrétien-démocrate), relève qu'on ne pourra véritablement s'attaquer à la question de la Constitution -- dont le projet a échoué après le non des référendums français et néerlandais en 2005 -- qu'après l'élection présidentielle française de mai 2007, soit juste avant la fin de la présidence allemande.

Sur le plan international, outre la question du nucléaire iranien, l'Allemagne se veut ambitieuse sur le Proche-Orient, où la chancelière compte se rendre début février. Le Quartette international (Etats-Unis, Union européenne, Russie et ONU) sur le Proche-Orient doit être "revitalisé et, dans ce domaine, l'Union européenne a un rôle actif à jouer", a-t-elle récemment déclaré.

Frank-Walter Steinmeier voudrait voir le Quartette se réunir dès janvier. D'après la presse, le gouvernement allemand réfléchit d'ailleurs à la possibilité de tenir cette réunion à Berlin.




Loading