Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Jack Lang probable président de l’Institut du monde arabe

Rédigé par La Rédaction | Mardi 8 Janvier 2013



Au revoir la rumeur. Ségolène Royal ne sera pas présidente de l’Institut du monde arabe (IMA).

Les autorités françaises ont proposé Jack Lang, un ancien ministre de la Culture puis de l’Education nationale, pour diriger l’institution, a annoncé le Quai d’Orsay, mardi 8 janvier.

« Les autorités françaises souhaitent permettre à l'IMA de poursuivre et d'amplifier ses missions qui apportent une contribution importante à la connaissance du monde arabe et aux échanges entre celui-ci et la France », a fait savoir le porte-parole du Quai d'Orsay, Philippe Lalliot.

Cette proposition reste à être entérinée par les 22 pays arabes membres du conseil d'administration de l'IMA, qui financent la moitié du budget annuel de l’institution (24 millions d’euros) basée à Paris. Si elle est validée, il prendra deux postes : celui du président du Haut conseil occupé jusqu’en décembre 2012 par Renaud Muselier et celui du président du conseil d'administration, Bruno Levallois.

La double présidence, critiquée par la Cour des comptes pour les coûts qu’elle engendre, est ainsi supprimée.

Lire aussi :
Ségolène Royal à la tête de l’Institut du monde arabe ?