Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Israël : un muezzin de la mosquée d’Acre renvoyé pour son activité de bodybuilder

Rédigé par Lina Farelli | Lundi 4 Février 2019



Israël : un muezzin de la mosquée d’Acre renvoyé pour son activité de bodybuilder
Alors qu'il exerçait le rôle du muezzin à la mosquée d'Acre depuis 15 ans, Ibrahim al-Masri a été renvoyé après que les autorités locales ont découvert des photos de lui en tenue de bodybuilder datant du championnat national de 2017. Ibrahim al-Masri est en effet culturiste.

En Israël, les affaires religieuses des communautés non-juives sont placées sous la supervision du ministère israélien de l’Intérieur. C'est ce dernier qui a décidé de déchoir Ibrahim al-Masri de son poste fin janvier après une procédure d'enquête qui a duré quelques mois. Un porte-parole du ministère a simplement déclaré qu'Ibrahim al-Marsi « avait été licencié conformément à toutes les règles ».

Selon le concerné lui-même, le ministère a justifié son renvoi en affirmant qu’il s’agissait de « quelque chose d’incroyablement honteux pour un travailleur religieux de participer à (une) compétition » de bodybuilding. Pourtant, a précisé le muezzin, « chaque sport a un type de vêtement spécifique. Le football a le sien, le tennis a le sien, la natation a le sien. Même chose pour la musculation ».

Aujourd’hui âgé de 46 ans, Ibrahim al-Masri figure parmi les piliers de la mosquée d’Acre. L'homme très apprécié par les fidèles, a fait appel de la décision, espérant retrouver son poste de muezzin.