Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamophobie : Claude Guéant se lâche

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 25 Mars 2011



Claude Guéant continue de multiplier les déclarations douteuses. Interrogé ce jeudi 24 mars sur i-Télé, le ministre de l’intérieur a déclaré que « les agents des services publics évidemment ne doivent pas porter de signes religieux, manifester une quelconque préférence religieuse, mais les usagers du service public ne doivent pas non plus ». Des propos qui viennent faire écho au prochain débat sur l’islam organisé par l’UMP le 5 avril prochain. L’entourage de Claude Guéant a, par la suite, précisé que le ministre faisait référence à des services publics particuliers comme l’hôpital ou l’école.

Ces paroles ont provoqué de vives réactions, même parmi les membres de la majorité présidentielle. Le député de l’Hérault, Jean-Pierre Grand, a ainsi appelé le ministre à « arrêter de dire n'importe quoi » et comparé ces propos à « l’inquisition ». Europe-Ecologie –Les Verts dénonce, quand à lui, un ministre « en croisade islamophobe », en référence aux récentes déclarations de M. Guéant sur les frappes de la coalition en Libye.

Le 17 mars dernier, Marine Le Pen avait fait une sortie médiatique remarquée en proposant à M. Guéant une carte « d’adhérent de prestige » au Front National. Claude Guéant avait alors affirmé sur Europe 1 que « les Français, à force d'immigration incontrôlée, ont parfois le sentiment de ne plus être chez eux ». Nommé ministre depuis moins d’un mois, Claude Guéant montre clairement les orientations qu’il entend donner à son ministère.

Lire aussi :
Rencontre du CFCM avec le ministre de l'Intérieur Claude Guéant
L’UMP a créé l’Union des Français Musulmans
Islamophobie : Dounia Bouzar, cible d’attaques racistes
Débat sur l’islam : le coup de colère d’un militant UMP musulman
L’UMP veut (encore !) occuper le terrain sur l’islam
Pour Patrick Devedjian (UMP), « la religion musulmane trouve sa place dans la laïcité française »






Loading