Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Islamabad: Poursuite du siège

| Vendredi 6 Juillet 2007



Un responsable de la mosquée Rouge d'Islamabad cernée par la police a annoncé que des centaines d'étudiants retranchés dans l'édifice et lui-même étaient prêts à se rendre, mais a fixé pour cela des conditions que les autorités pakistanaises ont rejetées, au terme de trois jours de violences qui ont fait 19 morts.

Le gouvernement juge inacceptable le fait d'assortir l'offre de reddition à une série de conditions comme le libre passage des étudiants. Pour Islamabad, le dignitaire Abdul Rashid Ghazi, frère du chef religieux de la Mosquée rouge Abdul Aziz, arrêté mercredi, doit libérer les femmes et les enfants servant de boucliers humains à l'intérieur du complexe musulman.

Le gouvernement a ordonné aux étudiants de se rendre et 1.200 d'entre eux ont obtempéré. Mais la résistance de ceux qui restent à l'intérieur, et qui selon les autorités comprennent plusieurs dizaines d'activistes d'organisations interdites armés de fusils et de grenades, reste vive.

Des centaines de soldats et de policiers encerclent la mosquée fortifiée, dans un quartier chic du centre d'Islamabad. Des tirs intermittents et quelques explosions ont été entendus jeudi et aux premières heures de vendredi. L'armée, a déclaré un porte-parole du ministère de l'Intérieur, a ouvert quelques brèches dans le mur d'enceinte de la mosquée.




Loading