Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité
 






Sur le vif

Irlande du Nord : plus de 320 crimes de haine contre les musulmans à Belfast en cinq ans

Rédigé par Lina Farelli | Mercredi 27 Mars 2019



Irlande du Nord : plus de 320 crimes de haine contre les musulmans à Belfast en cinq ans
Sur demande du conseil municipal de Belfast, capitale de l’Irlande du Nord, au Royaume-Uni, l’Institut de recherche sur les conflits (ICR) a effectué une étude, au cours de l’été 2018, sur les crimes de haine visant les musulmans. Les premiers résultats indiquent qu'au moins 320 crimes de haine ont été commis contre des musulmans au cours de ces cinq dernières années. « La plupart de ces attaques impliquaient des atteintes à la personne ou des dommages matériels. La majorité d’entre elles ont eu lieu dans le sud de Belfast », précise une note accompagnant le rapport, à l’intention des conseillers municipaux.

Le chiffre de 320 cas est cependant loin de refléter la réalité car la plupart des victimes ne signalent pas systématiquement les actes qu'elles ont subis aux services de police, selon le rapport qui explique cette tendance « en partie à cause du manque de confiance, la conviction que rien ne peut être ou ne sera fait, ou le sentiment que de tels incidents sont normaux ».

« Les femmes, en particulier celles qui portent des habits qui les identifient comme musulmanes, sont souvent des cibles faciles pour les expressions d’hostilité verbale », ajoute-t-on.

L'étude pointe du doigt le rôle des médias et des réseaux sociaux dans la diffusion du stéréotype « associant les musulmans au terrorisme » et à « une menace par la sécurité » du pays. Le document indique qu’« un grand nombre de personnes interviewées pensent que Belfast (et l’Irlande du Nord en général) peine à s’adapter à la diversité croissante ». Les musulmans sont très minoritaires en Irlande du Nord : ils sont estimés à environ 6 000 individus, selon un rapport 2018 publié par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB), soit moins de 0,5 % de la population.

Les personnes interviewées dans le cadre de cette étude sont unanimes sur le rôle joué par les discours politiques dans la hausse des crimes islamophobes. Elles reconnaissent ainsi que « des signaux politiques à grande échelle sont nécessaires pour générer la tolérance » dans la société.

Ainsi, selon la BBC, l’ICR recommande au conseil municipal de Belfast de mettre en place un système de surveillance et de signalement en ligne ainsi qu'une campagne visant à renforcer la confiance entre les victimes, les témoins et les institutions publiques. Par la même occasion, l’ICR invite le Service de police d'Irlande du Nord (SPNI) à tenir à jour ses statistiques sur les crimes de haine et à organiser en son sein des cours de sensibilisation sur l’islam.

Lire aussi :
Le maire de Londres réclame de Theresa May l’adoption d’une nouvelle définition de l’islamophobie