Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Iran: l'AIEA doit ratifier une réduction de son aide

| Jeudi 8 Mars 2007



Jeudi, l'AIEA doit ratifier une réduction importante de son aide technique à l'Iran, alors que l'Union européenne et les Etats-Unis ont dénoncé une nouvelle fois le refus de Téhéran de geler ses activités d'enrichissement d'uranium.

Les 35 gouverneurs de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ont conclu leurs travaux de la journée de mercredi à Vienne sans parvenir, comme initialement attendu, à clore ce point de l'ordre du jour, faute de temps.

Les grandes puissances ont toutefois réitéré leur espoir d'une issue négociée à la crise iranienne.

Elles ont parallèlement salué l'annonce d'une visite que doit effectuer le 13 mars en Corée du Nord le directeur général de l'AIEA Mohamed ElBaradei pour y discuter des modalités du démantèlement des installations nucléaires militaires de ce pays contre des livraisons de fioul.

"L'Union européenne souligne l'importance d'une mise en oeuvre rapide et complète des engagements (en vue) d'un démantèlement du programme d'armes nucléaires de la République démocratique populaire de Corée du Nord d'une manière complète, vérifiable et irréversible", a déclaré l'ambassadeur Peter Gottwald au nom de la présidence allemande de l'UE.

La Corée du Nord, qui a procédé à un essai nucléaire en octobre, avait expulsé les inspecteurs de l'AIEA en décembre 2002 avant de se retirer du Traité de non-prolifération en janvier 2003.

Concernant le dossier iranien, le Conseil des gouverneurs doit ratifier jeudi une réduction de près de moitié de son aide technique à l'Iran, face au refus de Téhéran de geler ses activités d'enrichissement d'uranium, confirmé par un rapport de M. ElBaradei rendu public le 22 février.





Loading