Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Irak: Ban Ki-moon regrette l'exécution

| Mardi 16 Janvier 2007



Lundi, le secrétaire général des Nations unies a fait part de ses regrets après la pendaison de Barzan Ibrahim, demi-frère de l'ancien président irakien, et d'Awad Hamed al-Bandar, ancien chef du Tribunal révolutionnaire irakien, à Bagdad.

Le chef de l'ONU "regrette qu'en dépit de ses demandes et de celles du Haut commissaire aux droits de l'Homme visant à épargner la vie des deux co-accusés, ils aient été exécutés", a déclaré sa porte-parole Michele Contas.

Après l'exécution de Saddam Hussein, Ban Ki-moon et le Haut-commissaire aux Droits de l'homme Louise Arbour avaient appelé le gouvernement de Bagdad à repousser l'exécution des deux hommes.

Quant à la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a affirmé regretter la manière dont ont été exécutés Saddam Hussein et ses deux co-accusés.

La secrétaire d'Etat américaine a souligné que ces exécutions avaient été autorisées par le gouvernement irakien, et qu'il ne s'agissait pas de décisions prises à Washington. "Laissez-moi juste dire que la décision concernant l'exécution de Saddam Hussein et de ses deux co-accusés aujourd'hui ont eu lieu en accord avec le processus irakien et la loi irakienne", a-t-elle affirmé.




Loading