Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 


Société

Interdit, l'apéro « Saucisson et pinard » est remisé au placard

Produits du terroir

Rédigé par Leïla Belghiti | Mardi 15 Juin 2010 à 12:01

           

Au quartier multiethnique de la Goutte-d'Or, à Paris, la préfecture de police de Paris (PP) tenait en haleine les habitants : l'apéro géant « Saucisson et pinard », qui était prévu pour vendredi à 18 heures, sera-t-il interdit ? Oui. Ainsi en a décidé la préfecture à la suite de sa rencontre avec les organisateurs de l'apéro controversé, ce mardi après-midi.



Interdit, l'apéro « Saucisson et pinard » est remisé au placard
La mairie de Paris s'était fait quasi catégorique, par la voie de Bertrand Delanoë, qui exprime dans un communiqué son  « inquiétude » et sa « préoccupation » devant le projet d' « apéro géant saucisson et pinard » visant à exclure de fait une partie des citoyens :

« Cet événement est organisé dans des conditions très confuses. Il est visiblement inspiré par des mouvements d’extrême droite. Et la manifestation doit se tenir quelques heures après les prières musulmanes du vendredi à la Goutte-d’Or, et juste avant le coup d’envoi du match de football Angleterre - Algérie. Tout semble donc conçu pour donner lieu à des dérives, à des dérapages, voire à des violences.
La menace contre l’ordre public est établie. Et je rappelle, en outre, que l’expression du racisme et de l’intolérance n’a pas sa place à Paris »
, a déclaré le maire de Paris.

Un avis rejoint par la préfecture de la capitale, qui a décidé d'interdire la tenue de l'apéro géant « Saucisson et pinard », évoquant des « risques graves de troubles à l'ordre public ».

Apéro sauce nazie

Des réactions se sont fait entendre notamment chez certains élus de gauche parisiens, à l'instar de Jean-Luc Mélanchon, du Parti de Gauche, qui trouve de très mauvais goût l'affiche de l'événement collant les deux « s » du mot saucisson rappelant la typographie utilisée par les troupes de choc nazies, les Waffen-SS.
« Cette banalisation du nazisme est absolument abjecte et, selon nous, devrait être l'objet d'une sanction pénale », soulignent les conseillers de Paris, rejoints par les associations de lutte contre le racisme.

Menace entendue : mardi matin, l'affiche change sur la page Facebook de l'événement, les « ss » à la sauce nazie disparaissent pour laisser place à une typographie plus classique...

« Dans la foulée des "débats" nauséabonds sur l'identité nationale, l'extrême droite identitaire, des groupes xénophobes tentent de s'emparer d'événements festifs pour distiller leur idéologie raciste »]i, déclare le NPA (Nouveau Parti anticapitaliste) d'Olivier Besançenot.

Apéro « halal et thé à la menthe » en réaction

Levée de boucliers dans le quartier de la Goutte-d'Or, qui n'entendait pas recevoir à bras ouverts une initiative de la sorte, lui qui est si fier de sa « diversité » : dans la nuit de dimanche à lundi, un groupe Facebook s'est créé appelant à un « apéro géant halal et thé à la menthe », en réaction au « saucisson, cochonnaille et vin blanc ».

« Parce que la rue Myrha et d'autres artères du quartier sont animées, particulièrement le vendredi, par ses habitants, fiers de leur diversité ethnique, qui offrent à tous leurs produits exotiques, dans un esprit d'ouverture, d'échange, de partage et de générosité», défendent les fondateurs du groupe, qui appellent par ce geste au « rejet des extrémismes ».

Le groupe Facebook « apéro géant halal et thé à la menthe », a atteint mardi matin plus de 780 sympathisants. Mais l'apéro n'aura plus lieu, tout projet de contre-manifestation ayant été interdit par la police également.

La guerre des apéros est lancée. À ceux qui appellent à une soûlerie générale pour défendre une identité nationale à la Superdupont − mais en moins drôle −, d'aucuns pourraient préconiser un apéro républicain aux produits du terroir, végétariens, fruits et légumes bio bien français − là pas de viande ni cochonnaille ni halal −, où tout le monde, musulmans et non-musulmans, pourrait enfin se retrouver...





Réagissez ! A vous la parole.
Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Tâlib le 23/06/2010 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salam (Paix),

@ Matrol

Maintenant que vous avez précisé cela, il ne vous reste plus qu'à mettre cela en pratique avec vous-mêmes ainsi qu'avec vos semblables, plutôt que de chercher cela chez d'autres. N'oubliez pas que votre idéologie est la cause des maux de part le monde. Ou bien, continuez à faire comme font d'habitude des personnes telles que vous, mettre en pratique cet adage : "Faites ce que je dis, et non pas ce que je fais !".

A bon entendeur !

22.Posté par Selda le 23/06/2010 00:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce post est une réponse tardive (avec toutes mes excuses) au post numéro 14 de Choqué qui me semble suffisamment de bonne foi pour mériter de continuer à discuter.
Je laisse Talib, son complexe de supériorité et ses insultes permanentes à ceux qui aiment cela : je n'en suis pas.

Revenons donc aux arguments de Choqué qui me semblent plus interessant et plus vrais :

D'abord l'argument qui justifierait que les gens prient dans la rue parce qu'il n'y aurait pas de place dans une mosquée : Si ces gens là prient dans la rue, c'est parce qu'il n'y a pas de mosquée. C'est donc légitime.
- depuis quand les musulmans sont ils OBLIGES de prier dans une mosquée ?
- depuis quand un groupe confessionnel qui n'a pas les fonds nécessaires pour agrandir son lieu de culte devrait il investir l'espace public et entraver la liberté de tous les autres citoyens d'aller et de venir ?

En France, la liberté religieuse ne prime pas sur les lois démocratiques, permettre cela c'est ouvrir la voie à des guerres de religion entre communautés qui s'opposeront selon leur vision de ce qui leur est "légitime" selon les lois qu'elles se donnent où elles sont toujours les mieux servies naturellement.
La liberté religieuse doit être encadrée par des lois supérieures qui sont celles votées pour le bien commun de tous (croyant ou non croyant) afin de vivre ensemble de façon harmonieuse et pas de façon chrétienne, islamique, juive ou autre. Ainsi, le financement public (par les import de tous) de lieux de culte est pr...  

21.Posté par matrol le 22/06/2010 16:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En voilà bien un interrogatoire policier mais soit...
Mes objectifs?
- lutter contre la paranoïa
- tempêter contre les fautes d'orthographe
- lutter contre la haine et les fouteurs de division
- dire la vérité contre les affabulateurs de toute sorte
- vivre en paix dans un monde éclairé et moderne
Salam à vous

20.Posté par Tâlib le 22/06/2010 11:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salam,

Relisez bien les mots écrits en langue française, je cite : "(...) et concernant le fait que la France a des racines chrétiennes, étudiez un peu plus, et vous verrez que l'Islam était en France bien avant vous et vos semblables.". L'islam était donc bien présent avant votre naissance, ainsi que celle de vos semblables, fervant(e)s défenseurs de la France blanche républicaine et laïque aux racines chrétiennes, et défenseurs d'un "apéro" porcs et nez rouge, l'Islam existait déjà dans le monde ainsi qu'en France, depuis la révélation du parachèvement de la religion monothéiste, l'Islam, il y a 1431 ans, l'Islam fait donc aussi partie intégrante de l'histoire de France, ... Donc, cela n'a rien à voir avec vos élucubrations d'ignorant comme quoi, je vous cite : "la France était musulmane avant d'être chrétienne ?". Où avez-vous donc lu cela ?

Concernant ce que vous revendiquez "courageusement" : "Le révisionnisme et le négationnisme et l'ignorance ne passeront pas en France !", vous pratiquez ce que vous mettez en avant, et vous revendiquez son contraire ... Quelle belle hypocrisie que cela. (sourire)

A bon entendeur !

19.Posté par Choqué le 22/06/2010 00:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ matrol :

Quels sont vos objectif, clairement, mis à part sauvé la France, soit disant. Quels sont vos actions ?

18.Posté par matrol le 21/06/2010 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Nur,

Pour avoir passé deux ans à l'INALO à apprendre l'arabe littéral, je crois que NUR veut dire lumière en arabe...
La question est simple, la réponse est soit oui, soit non:
OUI ou NON la France a été chrétienne bien avant l'arrivée de l'Islam?
Vous avez raison: dire qu'il y avait des musulmans avant les chrétiens n'a rien à voir avec un niveau culturel au ras des paquerettes... Il s'agit de politique mensongère, c'est à dire de négationnisme, ce qui est autrement plus condamnable... C'est exactement comme dire qu'il n'y a jamais eu de Juifs en Palestine avant 1948...
La réponse à ce genre de questions n'est pas à rechercher dans les étoiles ou dans les discours de pseudo savants... Ce sont les historiens, aidés par les scientifiques, qui nous renseignent... et nous sauvent!
Vive le savoir des vrais savants!

17.Posté par Nur le 20/06/2010 23:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je rêve! Certains osent faire des sous-entendus sur le niveau intellectuel alors qu'ils sont incapables de rabâcher d'autres arguments que ceux que leurs maîtres à penser leur ont enfoncé dans la tête (rue le vendredi remplies de barbus le couteau entre les dents, territoires perdus de la République, etc). Si tout ce qu'ils savent faire, c'est boire et se goinfrer, pourquoi ne pas les laisser faire? Ils s'imaginent sauver la France, ils rotent, ils font dodo, et tout le monde est content. Qu'attendre d'une bande de mythomanes pathologiques, laissez les dans leur propre monde.

16.Posté par matrol le 19/06/2010 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Talib,
la France était musulmane avant d'être chrétienne? Des précisions svp....
Au fond, avec vous, plus c'est gros, plus ça marche... D'autant que vos sympathisants ont un niveau d'éducation semblable à celui de mes plantes vertes... Non, le révisionnisme et le négationnisme et l'ignorance ne passeront pas en France! Vous faîtes honte à votre Dieu, s'il existe....

15.Posté par Tâlib le 19/06/2010 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salam (Paix),

@ Michel

Je ne prends pas soin de votre santé et de votre permis, je vous informe des lois républicaines dont vous et vos semblables, êtes ignorant(e)s. Vous et vos semblables, prônez être français(e)s et républicain(e)s, mais vous ne savez ce que cela signifie et vous ne savez pas appliquez vos principes et vos lois, vous êtes comme des joueu(se)rs de golf venant à un championnat avec votre raquette de tennis. (sourire)

Concernant le métro, je vous rappelle ce qu'à écrit votre semblable, Roger Heurtebise, je cite : "ils (les organisateurs) ont demandé à tous les gens qui pensaient venir, en particulier de province, de ne pas annuler leur déplacement. " Vous connaissez une ligne de métro en provenance et en direction de l'arrêt "de province" ? Concernant votre opinion moyenâgeuse et chrétiennes (et moi qui pensait que la France était une ploutocratie, et que mes détracteurs prônaient qu'elle est laïque et démocratique), elle fait sourire plus qu'elle ne dérange, et concernant le fait que la France a des racines chrétiennes, étudiez un peu plus, et vous verrez que l'Islam était en France bien avant vous et vos semblables.

A bon entendeur !

14.Posté par michel le 19/06/2010 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TALIB c'est sympa de prendre soin de notre santé et de nos points sur le permis de conduire mais votre argument n'est pas terrible, à PARIS il est plus facile d'utiliser le métro pour se rendre à l'apéro et si l'on tient l'alcool il n'y aura pas d'ivresse publique, l'islam on a le droit d'aimer ou de ne pas aimer ce ne sont pas des lois qui modifieront notre opinion. Je suis mécréant mais si je devais adopter un religion ce ne serait certainement pas l'islam, la france a des racines chrétiennes pas musulmanes, point c'est un fait et ce n'est pas à lui de nous dicter sa morale moyenageuse

13.Posté par Choqué le 18/06/2010 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salam,

@ Selda :

Si ces gens là prient dans la rue, c'est parce qu'il n'y a pas de mosquée. C'est donc légitime.

"Car ceux-là risquent de payer les pots cassés de l'extrémisme de quelques fanatiques religieux musulmans. "
Ah bon, et tu compte faire quoi, pour qu'ont paie les pots cassés ? J'ai pas l'impression que tu soit très démocrate, mais sache qu'on a peur de personne d'autre qu'Allah.

Ensuite,si tu traite d'extrémistes et/ou fanatiques religieux musulmans tous les musulmans qui prient, sache qu'on est obligé de prier, c'est un des cinq piliers de l'Islam. Donc, soit plus franc ou relis toi la prochaine fois.

Ne dis pas que la France à combattu le nazisme, l'état français était collaborateur, seulement quelques français étaient résistants, (et au passage, je ne pense pas que Jean Moulin était raciste, je pense même qu'il aurait été pro-palestinien) et c'est les colonies qui se sont battus pour la France, c'est eux qui étaient en première ligne.

La tolérance est une valeur française et musulmane. Ne fascisme ne tolère pas, donc l'Islam n'est pas une idéologie fasciste.

Comme je l'ai dit dans mon précédent commentaire, les musulmans sont en accords avec les principes français, les vrais, pas ceux modifier contre l'Islam.

"C'est le message du 18 juin 1940 : c'était le message de cet apéro géant. " Tu compare cet appelle contre le nazisme à des fils de d'Hitler... Soit tu a beaucoup d'humour, ou très peut de bon sens.

Au final, tu crois défendre la France, mais tu te trompe, ...  

12.Posté par Tâlib le 18/06/2010 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salamoualaykoum,

@ Choqué

De rien, à ALLAH Ta'âlaappartient le bien et qu'IL nous pardonne le mal, Amîne.
"Ô Seigneur ! Ne me châtie pour ce qu’ils disent, pardonne-moi pour ce qu’ils ne savent pas (et rends-moi meilleur que ce qu’ils pensent de moi)."(Citadelle musulman, chapitre 114)

Was'salamoualaykoum.


As'salam (Paix),

@ Selda

Vous écrivez sur "une occupation illégale de l'espace public", pensez-vous que les autorités compétentes et que les diverses municipalités laisseraient, depuis déjà de très nombreuses années, les musulman(e)s pratiquer la prière le vendredi sur les trottoirs et routes à proximités du lieux de prières, sans agir et les réprimander ? Concernant la recherche de textes de lois sur ce sujet, pourquoi ne les poster pas ici-mêmes dans vos commentaires et votre plaidoirie, puisque vous mettez en avant le fait que ce serait "illégal" ? Je me permet de vous préciser que l'espace est publique, que mêmes les musulman(e)s font partie du public, et qu'ils(elles) payent aussi les impôts et autres charges concernant les parties publiques. En tant que musulman, j'applique une règle du "jurisprudence islamique", c'est celui ou celle qui interdit, qui doit fournir ses preuves ... Je l'appliquerais à vous maintenant, quelles sont vos preuves de l'illégalité de cette "occupation" [momentané] de l'espace public par ces publics musulman(e)s ?

Cette question de prier sur la voie public le jour de la prière du vendredi, qui fait qu'il y a plus de fidèles ce jour là que d'aut...  

11.Posté par Ali le 18/06/2010 12:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous allons organisé un grand méchoui Bouzelouh , accompagné de thé et de leben dans un quartier , de Lyon, par exemple le 6me , ou il n'existe ,ni mosquée, ni boucheries halals!!!

10.Posté par Selda le 18/06/2010 10:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'argumentaire de Tâlib est vraiment impressionnant.
Tâlib, Vous m'avez totalement convaincu que l'ébriété sur la voie publique est réprimée par la loi.
Je m'en doutais un peu mais la démonstration est faite. Merci. Ca peut servir ... en revanche, ça n'a pas grand rapport avec le sujet concernait l'organisation d'un apéro géant pour mettre en lumière une occupation illégale de l'espace public.

Ainsi, il serait utile au débat que vous utilisiez vos capacités de recherche dans nos textes de lois pour identifier les textes qui condamnent :
- l'occupation répétée et sans autorisation de la voie publique pour des démonstrations religieuses.
- ou la gêne à l'ordre public républicain et à la libre circulation des citoyens français dans leur pays par ces mêmes manifestations religieuses illégales.

Car l'initiative lancée avait pour but d'attirer l'attention du peuple français sur ces exactions anti républicaines perpétrées par des groupes d'incontinents religieux qui ne peuvent se retenir de pratiquer des séances collectives de soumission à Allah en pleine rue le vendredi et ce, depuis des années.

Je connais personnellement quantité de français de confession musulmane qui n'ont pas besoin de sortir devant chez eux lorsqu'ils font une prière. C'est à ceux-là que je pense quand je regrette le tour que prennent les choses. Car ceux-là risquent de payer les pots cassés de l'extrémisme de quelques fanatiques religieux musulmans.

Il va de soi que pour ceux qui ne peuvent argumenter qu'hors suje...  

9.Posté par Choqué le 17/06/2010 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
As'salam,

@ matrol : Demander de rester courtois à quelqu'un quant on l'insulte ? Quand vous nous répondez, essayez d'être sobre, merci.
Oui, il y a des musulmans qui boivent de l'alcool, et alors ? C'est interdit, mais l'erreur est humaine.
Oui, je suis blanc et musulman, oui je connais des convertis, oui il y en a de plus en plus... Oui, vous avez peur.

Ensuite, la cerise sur le gâteau : "Mais c'est vous qui amalgamez religion et race !!!!! Vive les honnêtes citoyens, vive les républicains!" Alors, sachez qu'il n'y a pas de race dans une race, par conséquent, un humain, qu'il soit jaune, blanc, noir, métisse ou n'importe quoi d'autre, reste un humain tout simplement. Donc parler de républicain, ou d'honnête personne, avec des idées qui ont fait tant de morts dans l'histoire humaine... c'est tout simplement minable.


@ Roger Heurtebise : Tâlib n'a jamais précisé que les français "de souche" iraient à cet apéro, il a parlé de la France plus blanche que blanche... Comprenez-vous le sens de la phrase, ou faut-il vous expliquer ?
Ensuite, nous avons une religion, et c'est la chose la plus importante de notre vie, et je dis bien la plus importante. Donc si dans le Coran il est écrit qu'il ne faut pas boire d'alcool, on ne boit pas, tout simplement, on a nos raisons.
Ensuite, jamais je n'ai lu que Tâlib avait écrit que les français de souches étaient des porcs (nous, nous ne sommes jamais irrespectueux, comparé à vous, je n'ai jamais critiqué votre opinion, nous, nous sommes de vrais ...  

1 2