Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Religions

Indonésie : un tunnel de l’amitié entre chrétiens et musulmans relie la mosquée et la cathédrale de Jakarta

Rédigé par | Lundi 13 Septembre 2021 à 11:30

           

La construction d'un « tunnel de l’amitié » reliant directement la mosquée Istiqlal et la cathédrale Sainte-Marie de l'Assomption dans la capitale indonésienne est sur le point d'être achevée. Un symbole fort qui vient matérialiser les bonnes relations qu'entretiennent les autorités musulmanes et catholiques de Jakarta et promouvoir la paix et l'harmonie interreligieuse dans le plus important pays musulman de la planète.



Un tunnel de l’amitié interreligieuse reliant la grande mosquée Istiqlal et la cathédrale Sainte-Marie de l'Assomption, en plein centre de Jakarta, est en cours de construction.
Un tunnel de l’amitié interreligieuse reliant la grande mosquée Istiqlal et la cathédrale Sainte-Marie de l'Assomption, en plein centre de Jakarta, est en cours de construction.
Alors que la mosquée Istiqlal de Jakarta, la plus grande mosquée d’Asie du Sud-Est, est en pleine rénovation depuis mai 2019, une autre construction est actuellement en cours d'achèvement : celle d’un tunnel reliant ce lieu de culte musulman à la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption, qui se font face dans le centre de la capitale indonésienne. Son ouverture au public a été annoncé pour ce mois de septembre.

Le président Joko Widodo avait donné son accord en février 2020 au projet de ce qui est aujourd’hui présenté comme « le tunnel de l’amitié » entre chrétiens et musulmans. Le projet est érigé par le gouvernement comme un symbole de la fraternité qui unit les deux communautés religieuses.

« Nous devons promouvoir l'harmonie religieuse. Nous croyons qu'elle est le pilier principal de l'unité nationale, qui a été introduite par nos pères fondateurs. Nous devons maintenir cela dans l'intérêt du développement national et du bien-être », a fait part le vice-président Ma’ruf Amin lors d’une visite d’inspection réalisée à la fin du mois d’août, un an après le feu vert donné par le chef de l’Etat au projet. La visite du tunnel par l'ancien président du Conseil des oulémas d'Indonésie a été suivie, rapporte AsiaNews, d'une autre à la cathédrale aux côtés du cardinal Ignatius Suharyo Hardjoatmodjo. « Ce tunnel représente non seulement un symbole de bonnes relations entre les différentes communautés religieuses, mais promeut également la tolérance et la paix entre tous les Indonésiens », a affirmé Ma’ruf Amin.

Des liens forts d'amitié indéfectible

La construction du tunnel, une fois achevée, viendra appuyer des décennies d’amitié et d’actions interreligieuses liant les responsables de la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption et de la mosquée Istiqlal. Le design de cet imposant édifice, qui a une capacité d’accueil de 200 000 personnes, a lui-même été assuré par un architecte chrétien, Frederich Silaban, après un concours remporté en 1955.

Sukarno, le premier président de l’Indonésie dont il a proclamé l'indépendance en 1945, avait souhaité commémorer l’istiqlal au travers de la construction d’une mosquée nationale qui aura duré 17 ans (1961-1978). Il avait également insisté sur la nécessité de la bâtir près de la cathédrale Sainte-Marie de l’Assomption et de l’église protestante Immanuel afin de symboliser l'harmonie et la tolérance religieuses telles qu'elles sont promues dans le Pancasila, la philosophie nationale indonésienne sur laquelle repose l’unité du pays.

Chaque année, rappelle Eglises d'Asie, de nombreuses initiatives et rencontres intercommunautaires, qui vont bien plus loin que de simples visites de courtoisie, sont organisées lors des principales fêtes musulmanes et catholiques. Les messes de la cathédrale sont, par exemple, reportées le jour de l’Aïd al-Fitr afin de permettre aux musulmans d’utiliser le parking de la cathédrale, tandis que les membres des grandes organisations musulmanes du pays viennent assurer la sécurité des fidèles catholiques et de la cathédrale à Noël et à Pâques.

Lire aussi :
En Indonésie, le voile obligatoire désormais interdit dans les écoles publiques
En Indonésie, derrière la question du voile, des violences méconnues


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur