Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Incitation à la haine raciale : Eric Zemmour relaxé

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 23 Septembre 2015



Incitation à la haine raciale : Eric Zemmour relaxé
Eric Zemmour n’est pas coupable d’incitation à la haine raciale et de diffamation raciale.* Le polémiste a été relaxé, mardi 22 septembre, par le tribunal correctionnel de Paris, qui jugeait la teneur de ses propos sur « les bandes » tenus en mai 2014 sur les ondes de RTL.

« Les Normands, les Huns, les Arabes, les grandes invasions d’après la chute de Rome sont désormais remplacés par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d’Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent », avait-il alors déclaré.

Le parquet avait requis lors de son procès en juin dernier une amende de 5 000 euros contre Eric Zemmour et 3 000 euros contre RTL mais il n’a pas été suivi. Pourtant, la phrase n'est à aucun moment nuancée, versant ainsi dans une généralisation effective des communautés citées. Pas pour les juges du tribunal de Paris qui a estimé que ses propos, « aussi excessifs, choquants ou provocants » soient-ils, ne s’appliquent « qu’à une fraction des communautés visées et non à celles-ci dans leur ensemble ».

La décision de justice a été rapidement saluée par Robert Ménard qui a estimé que la relaxe est une « précieuse victoire pour la liberté d'expression ». « Je me réjouis de la relaxe d'Eric Zemmour, je salue son courage et sa pertinence d'analyse », a réagi Philippe de Villiers, chef du parti souverainiste MPF. Une « pertinence d'analyse » dont les militants antiracistes se passeraient bien.

*Mise à jour vendredi 25 septembre : Le parquet de Paris, qui avait requis une condamnation en première instance, a fait appel de la relaxe d'Eric Zemmour.

Lire aussi :
Incitation à la haine : Eric Zemmour et RTL en procès
Après Paris Première, RTL maintient sa collaboration avec Zemmour
Islamophobie : Eric Zemmour viré de la chaîne iTélé
Déporter les musulmans de France, Eric Zemmour ne s'y oppose pas
Eric Zemmour, « un prêcheur de haine » pour le CFCM
Islamophobie : le Coran à la source du cas Nemmouche pour Zemmour (vidéo)
Pour Akhenaton (IAM), Zemmour est « monté sur le cheval du fascisme »
Zemmour squatte la télé : le CSA saisi
Affaire Zemmour : « La stigmatisation d'une communauté ne saurait être une opinion, c'est un délit »