Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Zemmour squatte la télé : le CSA saisi

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 9 Octobre 2014



« Trop, c'est trop ! », le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) n’en peut plus que tribune soit offerte à Eric Zemmour sur la télévision française.

A la suite de son passage sur France 2 dans l’émission « On n’est pas couché », diffusée samedi 4 octobre, l’association a décidé de saisir le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA). Elle estime qu’« une tribune permanente (est) offerte à l'extrême droite radicale, sous couvert de liberté d'expression » avec Eric Zemmour, qui sévit aussi au Figaro, sur RTL et sur i>TÉLÉ.

Dans « On n’est pas couché », samedi, « le journaliste d'extrême droite Eric Zemmour, s'est livré à de nouveaux débordements racistes, antimusulmans, négationnistes et homophobes à l'occasion d'une campagne de promotion de son dernier livre organisée par la chaîne publique », constate le MRAP dans un communiqué, mercredi 8 octobre. « Zemmour se voit attribuer le rôle de bouffon d'extrême droite raciste et négationniste, auquel les animateurs et la programmation opposent des intervenants modérés, censés défendre les thèses adverses. Ce jeu de ping-pong entre le bouffon raciste et ses contradicteurs n'a pas pour vocation d’informer le public, mais de faire monter l'audimat de la chaîne pour ces émissions d'"information-divertissement-spectacle" », juge l’association. « Au mépris des lois en vigueur, le racisme n'est alors plus un délit, mais une opinion qui s'oppose à l'opinion adverse », ajoute le MRAP, qui annonce saisir le CSA.

Bien qu'il fut assis dans le fauteuil de l'émission de France 2, où il fut chroniqueur pendant cinq ans avec Eric Naulleau, les mensonges et approximations contenus dans son livre – notamment sur les chiffres de l’immigration – ont été épinglés par Aymeric Caron et Léa Salamé.

Cette forte couverture médiatique d’Eric Zemmour lui permet, malgré ses mensonges, de faire un carton en librairie. Plus de 5 000 exemplaires par jour du Suicide français sont vendus, selon son éditeur Albin Michel. Son livre pourrait ainsi dépasser les chiffres de vente de Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler, dont 400 000 exemplaires s’étaient arrachés en deux semaines.

Lire aussi :
Eric Zemmour, « un prêcheur de haine » pour le CFCM
Islamophobie : le Coran à la source du cas Nemmouche pour Zemmour (vidéo)
Eric Zemmour, toujours plus loin dans son délire xénophobe
Karim Achoui à table avec Zemmour et Boutin, la LDJM dans la tourmente
Racisme : condamné, Eric Zemmour est reçu à l’Assemblée nationale
Affaire Zemmour : « La stigmatisation d'une communauté ne saurait être une opinion, c'est un délit »
Les « intellectuels faussaires » mitraillés par Pascal Boniface





Loading














Recevez le meilleur de l'actu