Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Immigration : Wauquiez fait sa rentrée politique en chassant sur les terres de l'extrême droite

Rédigé par Benjamin Andria | Lundi 27 Août 2018



Immigration : Wauquiez fait sa rentrée politique en chassant sur les terres de l'extrême droite
Avant sa traditionnelle ascension du mont Mézenc dimanche 26 août, Laurent Wauquiez a réuni quelque 1 500 personnes dont plusieurs dizaines de parlementaires et certains hauts responsables du parti Les Républicains (LR). Pour cette rentrée, il continue de s’aventurer sur les terres de l’extrême droite en axant son discours sur l'immigration, prenant pour cible au passage Emmanuel Macron.

« Comment ne pas comprendre que cette immigration de masse est aujourd’hui une menace culturelle pour la civilisation européenne ? », a-t-il déclaré, sous les applaudissements de son public.

Le numéro 1 des Républicains a estimé que « l’Europe ne peut plus accueillir tout le monde. Il faut arrêter ces bateaux qui à l’image de l’Aquarius deviennent en réalité complices de la traite des hommes faite par les passeurs ».

Après avoir appelé à une « refondation totale de la politique migratoire européenne », Laurent Wauquiez a lancé avec ferveur que « les Français refusent de devenir étrangers dans leur propre pays ».

Il a adressé plusieurs pics à Emmanuel Macron en soldant, notamment, par « un échec » la première année à l’Élysée du président français et a dénoncé un gouvernement qui puise « dans la poche des classes moyennes » pour renflouer ses caisses, au lieu « d’assumer enfin des économies courageuses sur le train de vie de l’État ». Au-delà des critiques vis-à-vis de la présidence Macron, les divisions provoquées par les discours trop à droite de Laurent Wauquiez continue de diviser au sein de son propre parti.

Lire aussi ;
Avec Laurent Wauquiez, la droite identitaire des Républicains s’affirme (et inquiète)