Connectez-vous S'inscrire
Rss
YouTube
Instagram
Google+
Twitter
Facebook
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité







Sur le vif

Ils veulent une enquête sur une 2e voiture de police

| Vendredi 21 Décembre 2007



Jean-Pierre Mignard, avocat des familles des deux adolescents décédés dans la collision de leur moto avec une voiture de police à Villiers-le-Bel (Val-d'Oise), a demandé une enquête sur l'éventuelle présence d'une deuxième voiture de police sur les lieux de la collision, a-t-il indiqué jeudi à l'AFP.

"Nous avons demandé au juge chargé de l'instruction la retranscription intégrale des communications radio des voitures de police qui se trouvaient dans la zone entre 14h00 et 18h00 pour vérifier s'il y avait une deuxième voiture de police aux abords de la collision comme l'indiquent des témoignages livrés aux familles", a expliqué l'avocat.

Selon une information diffusée sur France Info jeudi matin, des témoignages recueillis par le collectif des familles de Villiers-le-Bel affirment qu'un second véhicule de police se trouvait à Villiers-le-Bel, au moment des faits, sur les lieux de la collision.

Cette information a été démentie auprès de l'AFP par la procureure de Pontoise Marie-Thérèse de Givry.

Le ministère de l'intérieur indiquait jeudi matin que ce "deuxième véhicule de police n'était pas présent sur les lieux au moment de l'accident".

Monté par un équipage de la BAC (brigade anticriminalité), il partait en mission pour des "roulottiers (et) empruntait alors un itinéraire proche de celui du véhicule de patrouille qui entrera en collision avec la moto", explique-t-on de même source.

"De par cette proximité - une cinquantaine de mètres -, le véhicule de la BAC sera le premier sur les lieux du drame".

Selon les témoignages recueillis par l'AFP sur place le 25 novembre, une deuxième voiture de police est arrivée très rapidement sur les lieux pour venir chercher les policiers impliqués dans la collision qui commençaient à être pris à partie par des jeunes.




Loading