Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ils cessent leur grève de la faim

| Jeudi 15 Novembre 2007



Mercredi, l'avocat Mohamed Nouri et le journaliste Slim Boukhdhir, ont annoncé qu'ils cessaient leur grève de la faim entamée il y a 15 jours pour revendiquer le "droit de circulation".

Lors d'une conférence de presse, ces deux figures de l'opposition tunisienne ont expliqué que leur décision faisait suite à la médiation en cours menée auprès des autorités par le bâtonnier Béchir Essid.

"Il y a des signes positifs et sérieux qui laissent espérer que MM. Nouri et Boukhdhir obtiendront satisfaction dans les prochains jours", a précisé la représentante du comité de soutien, Maya Jribi.

M. Nouri était interdit de voyager en raison de son implication dans une affaire en cours d'instruction devant la justice pour diffusion de fausses nouvelles. Quant à M. boukhdhir, il protestait contre le refus des autorités de lui délivrer un passeport, celles-ci niant, quant à elles, que l'intéressé ait présenté une demande pour un obtenir le document de voyage.

Les deux grévistes ont justifié "la suspension provisoire" de leur action par les appels pressants lancés dans ce sens par plusieurs partis d'opposition, des associations et autres personnalités de la société civile en raison de la "dégradation" de leur état de santé.




Loading