Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

IRAN: Un ancien ministre allemand déclare que la guerre est imminente

| Lundi 2 Juin 2008



Un article d'opinion rédigé par l'ancien ministre allemand des affaires étrangères publié aujourd'hui dans l'un des principaux quotidiens du Moyen-Orient dit que Israël envisage d'attaquer l'Iran en raison de son programme nucléaire.
Joschka Fischer, le chef de la diplomatie allemande de 1998 à 2005, est un érudit actuellement invité au Woodrow Wilson International Center for Scholars.

Il a écrit un article qui est publié aujourd'hui dans le Daily Star, un journal libanais de langue anglaise, affirmant que la récente visite du président Bush au Moyen-Orient était une visite précurseur à une guerre contre le programme nucléaire iranien:

Le Moyen-Orient glisse vers une nouvelle grande confrontation en 2008. L'Iran doit comprendre que sans une solution diplomatique au cours des prochains mois, il est très probable qu'un dangereux conflit militaire éclatera. Il est grand temps que de sérieuses négociations débutent.

Fischer a déclaré que le discours de Bush lors de son allocution à la Knesset israélienne, ou au Parlement, au mois de mai annonçait une attaque israélo US à venir contre le programme nucléaire iranien:

Il semblait être en train de planifier, de concert avec Israël, à mettre fin au programme nucléaire iranien et à le faire par des moyens militaires plutôt que par la voie diplomatique ... Bien qu'il soit connu en Israël qu'une attaque contre les installations nucléaires de l'Iran entraînerait de graves risques difficiles à évaluer, le choix entre la résignation à une bombe iranienne et de tenter la destruction par des moyens militaires, avec toutes les conséquences, est clair. Israël ne va pas demeurer sans rien faire en attendant que les évènements suivent leurs cours.

Fischer, un ancien dirigeant du Parti Vert de l'Allemagne, a été l'un des principaux diplomates impliqués dans l'évaluation des installations nucléaires de l'Iran et pour faire pression sur Téhéran pour un arrêt temporaire de son programme d'enrichissement de l'uranium de 2003 à 2005, date à laquelle il a quitté ses fonctions.

Son article était le sujet des discussions dans la ville de Beyrouth. Il en a également sidéré plusieurs à l'étranger. Le blogueur conservateur Don Surber a écrit:

J'aurais espéré que l'esprit raisonnable aurait pu permettre aujourd'hui de résoudre cette situation à l'amiable et sans violence. Quand une personne de la gauche telle que Fischer émet des doutes sur la possibilité que ça puisse se produire, alors je crains.






Loading