Connectez-vous S'inscrire






Monde

#IAmAMuslimToo : une manif de solidarité avec les musulmans au succès assuré à New York

Rédigé par Imane Youssfi | Lundi 20 Février 2017



Manifestation à Time Square (New York) dimanche 19 février 2017 - © I am Muslim too
Manifestation à Time Square (New York) dimanche 19 février 2017 - © I am Muslim too
Un millier de personnes ont défilé, dimanche 19 février, dans les rues de New York. Derrière le slogan « Today, I am a muslim too » (Aujourd’hui, je suis aussi musulman-e), les manifestants ont affiché leur soutien à leur « frères et sœurs musulmans » et ont dénoncé la politique anti-immigration du président Donald Trump.

Ce rassemblement de solidarité avec les communautés musulmanes a été organisé par la Fondation pour la compréhension ethnique (FFEU), qui comprend le rabbin Marc Schneier et l’imam Shamsi Ali, directeur du Centre musulman jamaïcain situé dans le Queens, ainsi que l’homme d’affaires Russel Simons, fondateur du label Def Jam Recordings.

Anonymes et personnalités ont défilé main dans la main à cette occasion. Le maire de New York Bill de Blasio, l'activiste Linda Sarsour, l’actrice Susan Sarandon ou encore Chelsea Clinton, fille de l'ancien couple présidentiel, ont soutenu la cause.

« Le message que je veux donner en tant que maire de cette ville à tous, indépendamment de vos origines, de votre foi, de où vous êtes né, c’est votre ville ! Je suis fier de dire aujourd’hui que je suis aussi musulman », a lancé, aux côtés des membres de la FFEU, le maire, qui avait initié en septembre 2016 une campagne contre l'islamophobie à travers sa ville.

« Je suis, sans complexes, musulmane, toute la journée, tous les jours », a déclaré Linda Sarsour à la tribune. « Je n'ai pas peur parce que la peur est un choix. Ce n'est pas une réalité. Alors, aujourd'hui, je vous demande (...) de choisir le courage face à la peur », a-t-elle ajouté.

Rassemblés à Time Square, les milliers de manifestants ont aussi écouté les discours de représentants des différentes religions, qui ont apporté publiquement leur soutien contre l'islamophobie (des révérends sikhs, bouddhistes, protestants de branches diverses...), de même que des personnalités politiques locales et des défenseurs des droits civils.

Depuis novembre 2016, de nombreuses manifestations ont eu lieu outre-Atlantique pour dénoncer les excès de Donald Trump. De nouvelles mobilisations sont organisées à travers le pays lundi 20 février, journée décrétée « Pas mon président ».

Lire aussi :
Linda Sarsour, activiste musulmane et pilier de la Women's March
#IAmMuslimNYC : la mairie de New York en campagne contre l’islamophobie
Investiture de Trump : la riposte des musulmans américains
Islamophobie : Trump président, les organisations musulmanes ensemble au front




Loading