Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Etats-Unis : le bras de fer autour du décret anti-immigration engagé

Rédigé par Saphirnews | Lundi 6 Février 2017



Etats-Unis : le bras de fer autour du décret anti-immigration engagé
Bonne nouvelle pour les défenseurs des droits civiques. Donald Trump a vu son décret anti-immigration bloqué par la justice dimanche 5 février. Cette mesure controversée avait été suspendue temporairement vendredi 3 février par un juge fédéral de Seattle et ce, sur l’ensemble du territoire américain, avant que cette suspension ne soit reconfirmée en appel par la cour d'appel fédérale de San Francisco. « Personne n'est au-dessus de la loi, pas même le président », déclarait Bob Ferguson, procureur de l'État de Washington.

Signé le 27 janvier, le décret prévoyait l'interdiction d’entrée aux Etats-Unis aux ressortissants de sept pays musulmans (Irak, Iran, Lybie, Somalie, Soudan, Syrie, Yémen). L'interdiction s'étalait sur une durée de trois mois pour les ressortissants, et de quatre mois pour les réfugiés avec possibilité de prolongation. La législation avait suscité l'émoi et l'indignation à travers le monde.

La Maison Blanche s’est aussitôt indignée dans un communiqué : « Le département de la Justice va faire un recours le plus vite possible pour établir et défendre le décret du président que nous croyons légal et approprié. » Donald Trump, comme à son habitude, a préféré réagir sur son compte Twitter : « je n'arrive pas à croire qu'un juge mette notre pays en pareil danger. Si quelque chose arrive, tenez-le pour responsable ainsi que le système judiciaire. Les gens affluent. C'est mauvais ! »

Une plainte devrait être déposée par le procureur de l'État de Washington ce lundi 6 février. La suspension durera le temps que la plainte soit examinée. Les voyageurs concernés par l'interdiction affluent en masse vers les Etats-Unis, de peur que le décret ne soit remis en vigueur dans les prochains jours.

Lire aussi :
#MuslimBan : le décret discriminatoire de Donald Trump effectif sur sept pays
Investiture de Trump : la riposte des musulmans américains
Linda Sarsour, activiste musulmane et pilier de la Women's March





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu