Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hypothèse d'un assaut final

| Lundi 9 Juillet 2007



Lundi, le président pakistanais Pervez Musharraf réunissait les services de sécurité, renforçant l'hypothèse d'un assaut imminent contre la Mosquée rouge fondamentaliste d'Islamabad, où des militants proches d'Al-Qaïda retiendraient des centaines d'otages, selon les autorités.

"La réunion de lundi passera en revue les options en vue d'assurer la libération, sains et saufs, des femmes et enfants retenus dans la mosquée... Cela pourrait être la dernière réunion. Le gouvernement a (jusqu'à présent) fait preuve de retenue afin d'épargner les vies d'innocents", a indiqué à l'AFP un haut responsable gouvernemental.

Le président-général Pervez Musharraf, qui avait menacé de mort samedi ceux qui refuseraient de se rendre, s'est également entretenu avec le Premier ministre Shaukat Aziz et d'autres hauts responsables.

Dimanche, le vice-ministre de l'Information Tariq Azeem avait averti que les autorités pourraient être amenées à "repenser (leur) stratégie" de retenue.

Cette radicalisation du discours avait suivi la mort, dimanche matin, d'un colonel responsable d'une opération commando visant à enfoncer des brèches à l'aide d'explosifs dans le mur d'enceinte de l'édifice assiégé pour permettre la fuite de ses occupants.

Ce décès a porté à 24 le bilan officiel des morts depuis le début des affrontements, mardi.




Loading