Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hu Jintao achève sa tournée africaine

| Samedi 10 Février 2007



Hu Jintao a terminé un voyage de huit jours en Afrique dans les îles Seychelles, où il devrait annoncer une aide de plus de 16 millions de dollars.

Le président chinois a évoqué les trente années de relations diplomatiques entre Pékin et l'archipel de l'océan Indien où il doit rencontrer le président James Michel. Dans un communiqué, le dirigeant chinois se dit persuadé que sa visite renforcera les liens d'amitié et la coopération entre les deux pays".

Alain-Butler Payette, secrétaire d'Etat seychellois, a déclaré qu'une partie de l'aide reçue dans le cadre de cinq accords irait à la construction d'un nouveau parlement.

La Chine offre des prêts à faible intérêt, des réductions de dette et d'autres mesures incitatives à l'Afrique pour y accroître son influence en échange d'un accès plus large à ses ressources naturelles, nécessaires à une économie chinoise en plein essor.

Les gouvernements africains voient en général d'un oeil favorable le renforcement des liens économiques avec la Chine, centrés sur le pétrole et les matières premières et exempts des conditions politiques souvent imposées par les pays occidentaux.

Les analystes conseillent toutefois de plus en plus au continent africain de protéger ses secteurs manufacturiers contre les importations de produits chinois à bas prix. Certains responsables africains parlent aussi d'une nouvelle forme de "colonialisme" de la part du géant asiatique.

Si les Seychelles n'ont guère de ressources naturelles à offrir, leur situation géographique entre Afrique et Chine peut leur conférer de l'importance aux yeux de Pékin. La pêche et le tourisme sont les principales sources de devises de cet archipel de 80.000 habitants, qui ne manque de revenus mais souffre d'une dette publique qui représentait 167% de son PIB l'an dernier.

Au Mozambique, Hu a annoncé des prêts sans intérêt d'un montant global de 1,2 milliard de yuans (154,9 millions de dollars) pour aider les secteurs de l'agriculture, de la santé et de l'éducation.




Loading