Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Handicaps, signes religieux... l'apparence physique est-elle un motif de discrimination ?

Rédigé par La Rédaction | Mardi 17 Novembre 2009



« La dictature du beau : discriminations à raison de l’apparence physique », tel est le thème du colloque organisé ce mercredi 18 novembre par Sciences Po Lille. Y seront évoquées les discriminations liées aussi bien au handicap qu'au port de signes religieux ou autres : tatouages, piercing, etc. De la « dictature du beau » à l'acceptation des différences, bien du chemin reste à parcourir.

Bien qu'aucune législation ne l'interdise dans les établissements privés, certains particularismes, à l'instar du foulard, sont sournoisement discriminés, plaçant de nombreuses personnes, même diplômées, au banc du marché du travail.

Le colloque, organisé par Sciences Po Lille, pionnier en matière de diversité, avec le lancement du nouveau master Égalité des chances l'an dernier, veut amener les acteurs publics et privés à se pencher sur des sujets tabous. Parmi les intervenants : Éric Pélisson, sous-préfet et délégué à l'action régionale de la Halde, auteur notamment de Discriminations (éd. Ellipses), Dalila Dendouga, adjointe au maire de Lille, des professionnels, des acteurs associatifs et des sociologues.


Pour télécharger le programme, cliquer ci-dessous.




Loading