Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Georges Frêche exclu du PS

| Samedi 27 Janvier 2007



Georges Frêche, président de la région Languedoc-Roussillon, est exclu du Parti socialiste pour ses dérapages verbaux, a annoncé samedi la commission nationale des conflits du PS.

Dans un communiqué lu au siège du PS, la commission a jugé que ce grand baron régional du PS avait tenu des propos "pas compatibles" avec son maintien au PS.

A la mi-novembre, M. Frêche, 68 ans, avait regretté, devant le conseil de l'agglomération de Montpellier, que l'équipe de France de football compte "neuf blacks sur onze" joueurs alors que, selon lui, "la normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre".

Le groupe PS-PRG de la région Languedoc-Roussillon avait voté vendredi "à l'unanimité" une "motion de soutien" à son président Georges Frêche condamné jeudi en justice pour avoir traité des harkis de "sous-hommes". Au lendemain de cette condamnation à une amende de 15.000 euros, les élus PS et PRG ont réaffirmé leur "soutien sans faille au président Georges Frêche". "Nous dénonçons haut et fort le caractère plus politique que juridique de cette décision" du tribunal correctionnel de Montpellier, soulignait la motion dont le texte a été communiqué à la presse.

"Quels que soient les décisions, faits ou événements à venir, nous nous engageons à soutenir Georges Frêche dans ses mandats et ses actions. Ce soutien, indépendamment de l’attachement que nous avons pour cet homme, se fonde sur un intérêt supérieur, c’est à dire, tout simplement, l’intérêt général", affirment-ils.





Loading