Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Frères musulmans: les arrestations continuent

| Jeudi 21 Février 2008



Mercredi, quatre-vingt-dix membres des Frères musulmans qui étaient des candidats potentiels pour les prochaines élections municipales en Egypte ont été arrêtés.

"Ils ont arrêté toutes les personnes qui leur semblaient être des candidats potentiels", a déclaré Mohammed Mahdi Akef, chef des Frères musulmans, principal groupe d'opposition en Egypte.

Les élections municipales doivent se tenir le 8 avril prochain.

Selon un responsable de la sécurité égyptienne, ayant requis l'anonymat, les personnes arrêtées sont accusées d'avoir rejoint le mouvement interdit pour tenter de relancer ses activités.

Fondé en 1928, le mouvement est officiellement interdit depuis 1954, mais ses députés, élus en tant qu'indépendants, détiennent plus de 20% des sièges de la chambre basse du parlement.

Suite au succès des Frères musulmans lors des élections législatives de 2005, le président égyptien Hosni Moubarak à publier un décret repoussant les élections municipales, qui devaient initialement être organisées en avril 2006.

Les arrestations de mercredi portent à plus de 600 le nombre de membres du mouvement arrêtés depuis le début de l'année.




Loading