Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Football : pas de quartier pour le racisme, dixit Platini

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 5 Décembre 2012



Les instances du football européen veulent poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le racisme. Dans un éditorial publié dans la publication « UEFA.direct » et repris lundi 3 décembre sur le site web de l'Union des associations européennes de football (UEFA), son président Michel Platini assure de l’importance des efforts à mener pour combattre le racisme dans le monde du football.

« Comme chaque automne depuis une douzaine d’années, des manifestations ont eu lieu en octobre dans toute l’Europe, sur l’initiative de notre partenaire FARE (Football contre le racisme en Europe, ndlr), pour sensibiliser le grand public sur le problème du racisme, de l’intolérance et de la discrimination sous toutes ses formes », rappelle-t-il en se réjouissant qu’ « au fil des années, ces manifestations ont pris de l’ampleur ».

Le président de l’UEFA constate toutefois que de « détestables incidents continuent à éclater ponctuellement dans les stades » européens. « La cause est loin d’être gagnée tant ce fléau est difficile à terrasser définitivement. » Pas facile dans une Europe où le racisme et la xénophobie prennent de l'ampleur avec la crise.

Le racisme reste très présent dans les stades de foot, comme a pu le témoigner le championnat d'Europe des nations (Euro) 2012, qui s’est tenu en juin et juillet dernier en Pologne et en Ukraine. Des supporters croates ont notamment lancé des insultes racistes à Mario Balotelli, un joueur italien d’origine ghanéenne.

L’UEFA compte bien poursuivre son combat contre ce fléau même s’il« serait prétentieux, de la part du football, de penser pouvoir éradiquer le racisme et réussir là où les religions et les gouvernements les mieux intentionnés n’ont pas pleinement réussi, tant ce mal paraît inné chez certains individus », concède Michel Platini.

« Il n’y a pas de place pour la discrimination, quelle qu’elle soit, dans les enceintes de football. Nous continuerons donc à la combattre de toutes nos forces et sans relâche, avec nos partenaires et tous ceux qui sont convaincus que la différence est une richesse, et non une tare », conclut-il.

Lire aussi :
Euro 2012 : la Croatie épinglée pour le racisme de ses supporteurs
Football : le racisme guette l’Euro 2012 (vidéo)

Football : l’Inter Milan condamné pour injures racistes contre Sulley Muntari
Football : Liverpool secoué par des affaires de racisme
Racisme : moins d'Arabes et de Noirs au football ?
Quotas dans le foot : la FFF blanchie, le CRAN porte plainte
Racisme et xénophobie explosent dans une Europe en crise