Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fillon dénonce 'un coup monté' de Bayrou

| Vendredi 27 Avril 2007



Vendredi matin, François Fillon, proche de Nicolas Sarkozy, a affirmé que la polémique autour d'un débat entre Ségolène Royal et François Bayrou était "un coup monté" par le candidat de l'UDF qui, selon lui, "ment certainement lorsqu'il dit que Nicolas Sarkozy a exercé des pressions sur la presse" pour empêcher cette rencontre.

"François Bayrou est un mauvais perdant", a déclaré le sénateur UMP de la Sarthe sur BFM-TV/RMC-Info. "Il ment certainement lorsqu'il dit que Nicolas Sarkozy a exercé des pressions sur la presse".

Plus tôt, François Bayrou avait accusé Nicolas Sarkozy de "verrouiller l'information" par le biais "d'intimidations et de menaces".

Selon François Fillon, la polémique actuelle est "un coup monté par François Bayrou pour continuer à garder les projecteurs braqués sur lui alors qu'il n'est plus au second tour". "C'est un coup médiatique destiné à faire oublier une chose, c'est que Nicolas Sarkozy a fait 31% des voix au premier tour et que François Bayrou n'en a fait que 18".

"Maintenant, il faut que François Bayrou se retire, que François Bayrou attende (...) et qu'il laisse les deux finalistes s'exprimer et qu'on compare les projets, et les électeurs de François Bayrou feront leur choix en toute liberté", a encore affirmé François Fillon, soulignant que "les triangulaires n'existent pas dans l'élection présidentielle"

"Tout cela est très très dommageable parce que cela donne une image de notre démocratie, une image qui est une image détestable", a-t-il conclu.




Loading