Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Fête de la musique 2012 : entre chants mystiques et orages

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 21 Juin 2012



Accueillir l’été en chanson. En ce 21 juin, jour de la Fête de la musique, de nombreux concerts prévus ou improvisés se dérouleront partout en France mais aussi dans une centaine de pays où cette fête s’est exportée depuis sa mise en place en 1982 par Jack Lang, alors ministre de la Culture.

Pour cette édition 2012, les beaux programmes ne manquent pas. A 19h30, l’Institut du monde arabe (IMA) propose, sur son parvis, une brochette d’artistes sous le sceau du « Dialogue des cultures » avec DJ Malik, Tahtib (danse du bâton égyptienne), Djerba International (groove tunisien), Hocine Lasnami (‘asri moderne algérien), l’orchestre Abdelhak Ben Mansou (chaâbi et regada marocain) et Kader Japonais (raï).

Quant à l’Institut des cultures d’islam (ICI), il choisit de convier le public à un concert de chants issus de la mystique musulmane des confréries d’Afrique noire tijaniya, khadria et mouride.

Mais cette année, le temps pourrait gâcher la fête. Les mairies de Strasbourg et de Mulhouse ont déjà annoncé, jeudi 21 juin, qu’elles annulaient l’ensemble des festivités officielles prévues en soirée pour la Fête de la musique en raison d’orages violents attendus sur la région en début de soirée.

Les plus téméraires pourront toujours sortir leurs instruments de musique pour faire un bœuf.

Lire aussi :
L’IMA organise sa propre fête de la musique
Le Grand Ramdam : une fête de la musique version arabe ?
Une première réussie pour le Grand Ramdam





Loading