Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Points de vue

Farida Belghoul, histoire d’une imposture

Rédigé par Lounès Aly | Vendredi 25 Avril 2014 à 06:00

           


Farida Belghoul, histoire d’une imposture
Pour commencer, il faut rappeler une chose fondamentale. L’islam, c’est avant tout une morale et du bon sens. Donc chaque musulman normalement constitué condamne fermement le fait qu’on puisse altérer l’identité sexuelle de nos enfants. La morale et le bon sens s’opposent à la théorie du genre et c’est pour cette raison que jamais nous pourrons la tolérer au sein de la communauté et de la société.

Je pense qu’il fallait rappeler cet élément fondamental avant d’entrer dans le vif du sujet.

Farida Belghoul, qui, sur les réseaux sociaux, s’est montrée très virulente à l’égard de Tariq Ramadan et de l’UOIF, a créé toute une polémique autour de sa participation à la Rencontre annuelle des musulmans de France, qui a eu lieu au Bourget du 18 au 21 avril 2014. Invitée à une table ronde, elle a multiplié les attaques et monopolisé la parole de manière très irrespectueuse à l’égard du public et des différents intervenants présents.

Farida Belghoul a une obsession, à savoir cette vision binaire sur les JRE (Journées de retrait de l’école). Soit on est pour l’action des JRE et on devient des « résistants », soit on est contre et on devient le défenseur de la théorie du genre. Il faudrait expliquer à Madame Belghoul que nos objectifs sont communs et que l’islam nous appelle de fait à condamner cette théorie. Mais que nos moyens peuvent être différents. La finalité restera la même : préserver l’identité sexuelle de nos enfants.

Quand Tariq Ramadan s’oppose aux JRE, il le fait car il estime que ce n’est pas la solution la plus adéquate. Tariq Ramadan propose de s’investir davantage dans les conseils d’écoles et les fédérations de parents d’élèves, car il a une vision à long terme. Son expérience et son travail sur le terrain prouvent l’honnêteté de son action.

Au-delà du débat sur la pertinence d’une action comme les JRE, il faut se pencher sur l’attitude de Farida Balghoul. En voulant trouver des ennemis musulmans, elle intensifie des divisions au sein de notre communauté, au lieu de rassembler et de fédérer autour de son projet. Cette attitude est condamnable, car elle souhaite s’imposer comme un leader dans le militantisme musulman, sans prendre en considération tout le travail effectué par les différents acteurs depuis des décennies.

Pour se donner une légitimité, elle dit que « personne ne s’est sacrifiée autant qu’elle car elle a perdu son poste à l’Education nationale ». Quelle drôle d’époque où les militants font de la surenchère sur leur engagement ! Aucun grand personnage de l’Histoire ne s’est plaint de son engagement, car l’essence même de l’engagement, c’est de faire des sacrifices. C’est un non-sens de s’engager et de se plaindre de celui-ci. On ne combat pas sans être prêt à prendre des coups.

Combien des nôtres ont payé au prix de leur vie leur engagement ?

Cette haine et cette injustice envers Tariq Ramadan, seul Alain Soral le fait de manière récurrente et aussi virulente sur Internet. Farida Belghoul, qui a effectué un rapprochement avec le site Égalité et Réconciliation, ne cache plus les liens étroits qu’elle entretient avec le polémiste Alain Soral.

Il est facile de jouer avec l’émotivité des musulmans, mais nous n’accepterons pas qu’une femme qui sort de nulle part vienne nous insulter et nous diviser. Sur la page Facebook des JRE, elle parle de « masques qui tombent ». Effectivement, Mme Belghoul et M. Soral, il faut arrêter de jouer avec l’émotivité des musulmans, et de se servir de leur frustration. Nous ne sommes pas dupes de vos intentions. Votre combat contre le lobby sioniste ne doit pas servir à manipuler les musulmans.

Quant à l’UOIF qui a été critiquée par Mme Belghoul, il faut connaître ses réalisations avant de juger. L’UOIF c’est une dizaine d’établissements privés musulmans, dont le meilleur lycée de France (Averroès). C’est plus de 20 ans de travail humanitaire avec le CBSP et le Secours Islamique. C’est plusieurs maisons d’édition et un nombre incalculable d’ouvrages et de vidéoconférences. C’est le plus grand rassemblement de musulmans en Europe. C’est plus de 200 associations et mosquées en France. C’est 31 années d’existence, mais près d’un siècle d’histoire et quatorze siècles d’héritage.

Le bilan ne trompe personne. Il y a ceux qui construisent des écoles et qui travaillent depuis des années dans le silence. Et il y a ceux qui font du bruit et sèment la division au sein des nôtres. Il y a ceux qui persévèrent dans leur engagement et il y a ceux qui préfèrent quitter le navire quand la mer devient trop agitée. Farida Belghoul a dit elle-même, lors du café-débat à la Rencontre au Bourget, qu’elle a quitté la France pour l’Égypte, en 2010, car elle ne se retrouvait plus dans les valeurs qu’incarnait la France. Par contre, elle se retrouvait certainement dans la dictature Moubarak. S’il n’y avait pas eu la révolution de 2011, serait-elle revenue militer en France ?

Quitter la France quand il y a un problème et appeler les parents à enlever leurs enfants de l’école prouvent que Farida Belghoul n’a qu’une solution : s’abstenir. Comme lorsque Soral appelle les musulmans à l’abstentionnisme aux élections.

Or s’abstenir n’a jamais été une action à long terme. Construire, c’est cela le réel défi. Certains servent les musulmans ; d’autres essayent de se servir des musulmans. Et, effectivement, les masques tombent !

Première parution de cet article dans Havre de Savoir





Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Souad le 25/04/2014 10:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Farida est un triste personnage, c'est vrai. Donc j'approuve ce point.
Mais que vient faire le "lobby sioniste" dans cet article ?
Et je tiens à rappeler que la théorie du genre n'existe pas, ce n'est pas une théorie, ça a été appelé comme ça par les détracteurs pour la salir (et c'est réussi). Je vous invite à vous renseigner M. Younès (sans condescendance de ma part). D'ailleurs si je ne m'abuse ça avait fait l'objet d'un article ici qui expliquait très bien ce qu'il y avait derrière l'expression "théorie du genre".
Et ce que je trouve regrettable pour ma part, c'est que vous n'avez même pas fait allusion au scandale qu'elle a créé à Joué lès Tours il y a quelques semaines. C'est une femme dangeureuse. Et la mère de la petite en question a nié les faits.

Il y a beaucoup à dire sur cette pauvre femme.
Elle fait honte à notre communauté, car le mensonge est interdit en Islam.
Vous auriez du le rappeler...

2.Posté par adjaout le 25/04/2014 14:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il faudrait tout de même dire un mot sur la nature des rencontres organisées par l'UOIF: les thêmes et débats proposés sont aux antipodes des préoccupations quotidiennes des musulmans de France; en fait, personne n'ignore que cette manifestation annuelle n'est qu'un instrument économique et politique au profit de quelques "gérontocrates" qui n'ont que faire des soucis de la population musulmane; les musulmans n'ont pas besoin de représentants pour préserver leurs intérêts, surtout, lorsque cette revendication émane de personnes sans compétence, ni charisme....

3.Posté par rien_a_dire le 25/04/2014 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Heureusement que vous êtes là pour éviter que les musulmans soient trop émotifs ! Mais vous nous prenez aussi pour de grands idiots, cher Younes Aly!
Vous pensez qu'avant de retirer nos enfants, nous n'avons pas fait un minimum de recherche? La théorie du genre existe déjà dans d'autres pays. On détruit nos principes de face et de manière percutante et vous nous demandez de réfléchir à long terme? De ne pas céder à la panique? Que ne sous sommes pas dans une société où on n' hyper sexualise nos enfants derrière notre dos?
Qu'il faut être dans les conseils de classe où on ne parle que très peu du programme? Je pensais qu'on discutais des notes des élèves à ses réunions.
On devrait s'investir dans les fédérations de parents d'élèves? A partir du moment où il prône la laicité, la nouvelle religion d'état, je ne vois pas comment elles nous soutiendraient.
Une dizaine d'école créée par UOIF: bravo! sur les 30 existants en France selon le Parisien. Par contre, le lycée Averroès de Lille est sous le régime de contrat d'association avec l 'Etat.Je rappelle que l'État prend en charge la rémunération des enseignants en contrepartie du respect des programmes de l'Éducation nationale, et si la théorie est mise en place sans le nom dans le programme de l' Education Nationale, alors ils l'appliqueront.Regardez pour la théorie de l'évolution qui veut dire que nous venons du singe et pas de Dieu et posez la questions aux enfants musulmans, chrétiens etc... qu'est ce qu'ils vous disent?
UOIF e...  

4.Posté par Dullier le 25/04/2014 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Que l'UOIF (dont une majorité des membres sont des adeptes de l'idéologie des Frères musulmans) et Tariq Ramadan (que l'on ne présente plus vu son parcours idéologique bien connu) soient critiqués par Farida Belghoul me semble logique. Elle connaît parfaitement la stratégie des FM et de leurs suppôts, dont fait d'ailleurs partie SaphirNews, à savoir s'investir lentement dans tous les organes du pouvoir pour y imposer ses vues... Ce sont les propres paroles de Mr Tariq Ramadan qui ne s'en cache pas.

5.Posté par Sabel le 26/04/2014 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mr Lounès Aly Votre article ne vaut pas un pet de lapin mais je voudrais quand même vous donner mon avis.
La théorie du genre existe il suffit de regarder certains livres sur ce sujet distribués dans les écoles maternelles et primaires et de ce demander pourquoi le LGBT étaient présent dans les écoles? Farida est trop intelligente et instruite pour venir la salir avec des accusations fallacieuses.Oui les personnes informés, qui ne retirent pas leur enfants avec les preuves apportés, sont aussi pour moi complices de cette institution satanique qui est mené par ce gouvernement en place à la dégénérescence totale de l'humanité. À cet effet un projet de loi d’essence totalitaire a été déposé au bureau de l’Assemblée le 18 décembre dernier qui visant à interdire l’enseignement à domicile. La sénatrice socialiste Laurence Rossignol n’a-t-elle pas déclaré en substance que les enfants n’appartiennent pas aux parents, mais à l’État.Allez hop au travail, l’État s’occupe de vos enfants… scientifiquement ! Vous parlez qu'elle a été virulante envers UOIF qui est conduit et vous le savez par les
renseignement généraux. Le reste serait trop long pour expliquer la suite.j'y était à cette foire de l'UOIF avec des gadgets ou sa sent grave l'argent. Honte à vous !

6.Posté par Simple musulman le 29/04/2014 13:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est plutôt l'article qui est une imposture.
Je me suis arrêté à la troisième ligne de l'article, jamais un musulman digne de ce nom ne donnerai cette définition de l'islam.
Le reste c'est une entreprise de dénigrement de Mme Belghoul, bref la gauche sociétale semble passer à pour promouvoir sa théorie du genre.

7.Posté par AR le 05/05/2014 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
malheureusement chez les musulmans, c'est celui qui parle fort qui est écouté et respecté!!!!!!!! c'est le cas certes de de Farida Belghoul mais aussi de bcp de militants virtuels qui défendent "la dignité"
des musulmans derrière leurs écrans!

Merci à vous Youne Aly