Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Facebook : le CFCM dépose plainte pour provocation à la haine raciale

Rédigé par La Rédaction | Samedi 15 Juin 2013



Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a déposé une plainte à Nîmes contre deux salariés de la société de transports Tango à Nîmes pour « diffamation et provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence raciale », a-t-on appris vendredi 14 juin.

L'affaire avait été révélée la veille par l'hebdomadaire La Gazette de Nîmes. Les deux hommes avaient mis sur leur page Facebook des images et vidéo à caractère raciste, depuis supprimées.

Une des photos publiées mettait en scène un musulman et un porc tandis que la vidéo tournée depuis l'intérieur d'un bus montrait des jeunes d'origine maghrébine à un arrêt réduits en charpie par un missile, a fait savoir Me Khadija Aoudia à l’AFP.

Le directeur de Tango, Fabrice Mayer, a affirmé que les images publiées « à titre personnel » par les deux hommes « n'avaient rien à voir avec (les valeurs) de l'entreprise ». « Nous avons sensibilisé la personne la plus concernée sur la gravité de l'acte, ce qu'il a compris », a-t-il ajouté, soulignant que celui-ci, « en signe fort à l'attention du personnel et des usagers, a démissionné de son poste d'élu du comité d'entreprise et de son poste de contrôleur, pour ne rester que conducteur ».

Le parquet de Nîmes a ouvert vendredi une information judiciaire. L'un des auteurs qui a reconnu les faits a démissionné de son mandat syndical et a demandé à être rétrogradé.

Lire aussi :
Elections du CFCM : la victoire contestée du RMF
Le CFCM maintient ses élections malgré le retrait de l’UOIF
L’UOIF exige le report des élections du CFCM 48h avant leur lancement
CFCM vs Copé : Abdallah Zekri explique le retrait de la plainte
CFCM vs Copé : pourquoi le CFCM retire finalement sa plainte
















Votre agenda