Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Explosion dans une mine de Sibérie

| Mardi 20 Mars 2007



Les sauveteurs russes poursuivent leurs efforts pour tenter de sauver 13 mineurs bloqués dans une houillère de la région de Kemerovo, dans le sud de la Sibérie, où un coup de grisou a fait 97 morts.

"Les recherches se poursuivent", a déclaré un porte-parole de l'administration régionale. Le dernier bilan est de 97 morts et 93 rescapés.

Parmi les morts figurent quatre hauts responsables de la mine, dont le directeur adjoint et l'ingénieur en chef, et un homme d'affaires britannique en visite sur le site, rapporte l'agence de presse Itar-Tass. Le directeur de la mine était en congé au moment du drame.

Les membres de la direction se trouvaient au fond de la mine afin d'inspecter un nouveau système de sécurité installé par une entreprise britannique, a précisé le gouverneur du Kemerovo, Aman Touleïev.

Les efforts des secouristes sont ralentis par une épaisse fumée, la présence de poches de méthane et des éboulements de galeries, à près de 300 mètres sous terre.

Le président Vladimir Poutine a dépêché sur place le ministre des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, afin de superviser les opérations, et des renforts ont été recrutés dans les régions voisines pour participer aux secours.

Deux cents mineurs se trouvaient dans la mine lorsque l'explosion s'est produite, lundi vers 08h00 GMT.

Selon le quotidien Kommersant, la catastrophe de la mine d'Oulianovskaïa est la plus meurtrière depuis la disparition de l'Union soviétique, en 1991.




Loading