Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
YouTube
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité


 


Sur le vif

Etats-Unis : le plus grave incendie à New York endeuille les musulmans du Bronx

Rédigé par Lionel Lemonier | Vendredi 14 Janvier 2022 à 14:45

           


© Google Maps
© Google Maps
Un incendie, le plus grave survenu à New York en 30 ans, s’est déclaré, dimanche 9 janvier, dans un appartement situé dans le Bronx. Il a fait 17 victimes dont huit enfants. La plupart sont des musulmans originaires de Gambie qui fréquentaient la mosquée du quartier, Masjid Ar-Rahmah. Son imam, Musa Kabba, a indiqué qu'une prière funéraire collective sera organisée dimanche 16 janvier dans le centre culturel islamique du Bronx.

L’incendie a pris naissance dans un appartement situé au troisième étage d’un immeuble du quartier de Fordham. C’est le mauvais fonctionnement d’un chauffage d’appoint qui en est la cause. Paniqués, les occupants de l’appartement ont fui en laissant leur porte d’entrée ouverte, ce qui a facilité la propagation de la fumée et du feu à tout l’étage.

Depuis, les familles sont partagées sur ce qu’il convient de faire des restes de leur proches, victimes de l’incendie. Faut-il les enterrer aux États-Unis ou bien rapatrier les corps vers leur terre natale ? Les premiers obsèques ont d'ores et déjà eu lieu, et des décisions prises.

Vanessa Gibson, la présidente de l’arrondissement du Bronx, a promis, pour sa part, de l’aide aux familles touchées par cette tragédie. « Nous n’allons pas vous laisser tomber dans ce moment de grande difficulté. Quels que soient vos besoins, logement temporaires, conseils, abris, aide financière ou soins post-traumatiques, nous allons vous accompagner pas à pas », a-t-elle assuré lors de la veillée organisée mardi 11 janvier au pied de l'immeuble touché.

Les occupants de l’immeuble ont décidé, rapporte NY1, de poursuivre les propriétaires de l’immeuble, ainsi que la ville de New York, estimant qu’ils sont responsables d’un manque de vigilance concernant l’aménagement des locaux. Ils dénoncent particulièrement les portes en acier des appartements qui ne se refermaient pas automatiquement. Ils pointent également du doigt le fait que l’immeuble était mal chauffé, entrainant un besoin de chauffage d’appoint, ainsi que le mauvais fonctionnement des détecteurs de fumée.

Mise à jour lundi 17 janvier : Des centaines de personnes se sont rassemblées, dimanche 16 janvier, dans le Centre islamique de Fordham pour une prière des défunts effectuée en la mémoire de 15 des 17 victimes qui sont de confession musulmane. La plus jeune victime était âgée de 2 ans tandis que la plus vieille en avait 50. Onze des 15 défunts musulmans ont été enterrés dans un cimetière du New Jersey, quatre doivent être rapatriés vers la Gambie.

Lire aussi :
Bangladesh : des milliers de Rohingyas frappés par un grave incendie
Incendie à Saint-Jeures : un acte islamophobe dénoncé, la piste criminelle privilégiée