Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Essonne : Malek Boutih investi dans le fief de Julien Dray

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 22 Février 2012



C'est finalement Malek Boutih qui sera le candidat socialiste de la 10e circonscription de l'Essonne (Grigny, Sainte-Geneviève-des-Bois, Fleury-Mérogis, Morsang-sur-Orge, Saint-Michel-sur-Orge) aux élections législatives de juin 2012.

L’ancien président de SOS Racisme Malek Boutih a finalement été investi dans le fief de Julien Dray au détriment de Fatima Ogbi, la suppléante du député sortant qui ne se représente pas.

La direction du PS avait décidé de dégeler en janvier la circonscription de M. Dray pour la réserver à un « candidat de la diversité » et de soumettre la désignation de celui-ci au vote des militants. Ces derniers ont ainsi désigné, mardi 21 février, M. Boutih par 156 voix contre 154 pour Mme Ogbi.

Malgré la maigre avance, l'élue a reconnu sa défaite mais sort amer des résultats. Ce nouvel épisode devrait bien conclure la guerre fratricide que se sont livrés M. Dray et son ancien meilleur ami M. Boutih depuis plusieurs mois. Mais chacun y va de sa petite phrase pour tacler l'un des deux camps.

« Clairement, Boutih avait décidé d’être député et de porter les coups qu’il fallait pour le devenir, mais en face, ils ont non seulement accepté les coups mais les ont cautionnés en ne les dénonçant pas », tacle un proche de M. Dray, écœuré par « cette campagne tout sauf politique dont le résultat était visiblement écrit par avance ». De son côté, M. Boutih assure n’avoir « fait qu’appliquer les règles et statuts ». « Je suis très heureux du résultat, certes serré mais maintenant c’est la vraie élection qui commence, celle de François Hollande », a-t-il déclaré à l'issue de sa victoire. Désormais, le PS appelle au rassemblement derrière ce candidat.




Loading