Connectez-vous S'inscrire
Rss
Twitter
Facebook
LinkedIn
Instagram
SaphirNews.com | Quotidien musulman d’actualité

 

Société

Drancy : Hassan Chalghoumi, un imam affabulateur ?

La mosquée de Drancy dans la tourmente

Rédigé par | Vendredi 12 Mars 2010 à 02:04

           

Depuis plusieurs semaines, la mosquée de Drancy fait les choux gras de la presse. Plus exactement Hassan Chalghoumi, son gérant, apprécié des mass médias mais décrié par une grande partie des fidèles. Plus une semaine ne passe sans qu’une polémique vienne alimenter les discussions des musulmans de Drancy et ses alentours. Dernière en date : le muezzin de la mosquée aurait été agressé lundi soir, ce qui a justifié la fermeture du lieu de culte pendant plusieurs jours.



Fin janvier, Hassan Chalghoumi déclarait à la presse être explicitement contre la burqa. Une intervention médiatique qui a mis le feu aux poudres.
Fin janvier, Hassan Chalghoumi déclarait à la presse être explicitement contre la burqa. Une intervention médiatique qui a mis le feu aux poudres.
Entre Hassan Chalghoumi et les musulmans de Drancy, rien ne va plus. Ses détracteurs se font chaque jour plus nombreux, ce qui ne va pas en s’améliorant pour lui. La mosquée de la ville est devenue, depuis fin janvier, le théâtre de vives tensions au point d’en décider sa fermeture temporaire cette semaine à la suite de la probable « agression » du muezzin.

Probable, car une partie des fidèles remet en cause la version de M. Chalghoumi, dont Farid B., un de ses anciens proches. « Je n’ai pas de preuves, je n’ai pas été témoin de la scène non plus, mais des frères m’ont dit que Mostapha Hadj (le muezzin, ndlr) a eu une crise d’épilepsie. Et puis, je ne vois pas pourquoi il aurait été agressé, il est un membre respecté de la communauté », fait-il signifier auprès de Saphirnews.

Surtout, « Hassan a déjà menti », poursuit-il, faisant référence à l’agression, dont M. Chalghoumi aurait été victime le 25 janvier dernier. Retour aux faits.

L’« imam de Drancy » n’aurait jamais été agressé

Volontaire au sein de l’association Al-Nour, qui gère la mosquée de Drancy, Farid B. déclare s’être désolidarisé, depuis janvier, des actions de celui qui se présente comme l'« imam de Drancy » (alors que cette fonction est en fait assurée depuis toujours par un imam d'Égypte), « une quinzaine de jours » avant qu'il ait publiquement affirmé que « celles qui portent la burqa n’ont rien à faire en France » au quotidien Le Parisien.

Cette position tranchée contre le niqab a signé le début des gros problèmes pour M. Chalghoumi, un temps respecté pour avoir permis aux musulmans de Drancy d’obtenir un lieu de culte digne.

A la suite de l’article du Parisien, « un commando islamiste de 80 personnes » aurait fait irruption le 25 janvier dans la mosquée pour l’agresser, selon M. Chalghoumi. « Ils ont pris le micro, ils ont commencé à crier "Allah akbar", "Dieu est le plus grand", à m'insulter, à insulter la mosquée, la communauté juive, la République », avait-il expliqué aux médias. « Ils souhaitent ma mort, quelqu'un peut me liquider. »

Le hic, c’est que M. Chalghoumi aurait reconnu plus tard ne pas avoir été présent ce jour-là, selon le site de TF1. Une version que soutient Farid. « Il a menti, mon frère était à la mosquée ce jour-là. Comment peut-on faire confiance en quelqu’un qui n’est pas honnête ? Il croit que tout le monde veut le tuer ! Non, tout ce que les fidèles veulent, c’est qu’il démissionne. On ne comprend pas pourquoi il s’accroche à ce point-là », s’insurge-t-il.

Les comptes de la mosquée en question

Cette version des faits semble être la plus crédible à ce jour. Alors, M. Chalghoumi serait-il devenu paranoïaque ou aurait-il eu envie de rallier l’opinion publique à sa cause, peu avant la sortie de son livre « Imam et républicain » paru début mars ? Difficile de savoir, le principal intéressé demeure injoignable à ce jour par téléphone.

Pourtant, au fur et à mesure de la discussion avec Farid, ce n’est pas tant sa position contre le niqab qui fait grief à M. Chalghoumi. Après tout, « chacun ses positions » et nombreux sont ceux qui affirment que le niqab n'est pas une prescription religieuse. La loi « doit être assortie d’un travail pédagogique (...). Je n’imagine pas un policier retirer le voile d’une femme dans la rue ! », avait déclaré au Parisien M. Chalghoumi, critiquant la proposition de Jean-François Copé.

La mauvaise gestion des fonds collectés par l’association est également remise en cause tant l’opacité y règne selon lui. « Les comptes ne sont pas clairs. Hassan touche un salaire mais on ne sait pas combien, il n’a pas de fiches de paie. On ne sait pas combien la mosquée récolte de sous ni combien elle dépense, hormis les 4 000 euros du loyer », s’indigne Farid. La confiance des fidèles est plus que jamais sapée.

Hassan Chalghoumi accompagné de Richard Prasquier, président du CRIF.
Hassan Chalghoumi accompagné de Richard Prasquier, président du CRIF.

Hassen Chalghoumi, le bien-aimé du CRIF

Outre son rapprochement avec les hommes politiques, à commencer par le Nouveau Centre, d’où est issu le maire de Drancy Jean-Christophe Lagarde, grâce à qui il a pu obtenir un local pour le lieu de culte, ses très bonnes relations avec le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) lui sont reprochées, ce qui lui vaut d’être qualifié d’« imam des sionistes » par certains. Plus encore, depuis sa présence au dîner annuel du CRIF en février.

Décrié pour son soutien inconditionnel à Israël, notamment lors des attaques contre la bande de Gaza l’an dernier, le CRIF est très loin de faire l’unanimité auprès des musulmans. Pour Farid, le dialogue interreligieux n’est aucunement remis en cause. « On se doit de respecter toutes les religions, même juive. Mais pourquoi inviter à chaque occasion des personnes du CRIF ? »

Le choix de M. Chalghoumi d’inviter Richard Prasquier pour l’Aïd el-Kébir, l’an dernier, à Drancy en a d’ailleurs surpris plus d’un. Ce que lui reproche depuis longtemps le controversé collectif pro-palestinien Cheikh Yassine, à l’origine des manifestations et des actions anti-Chalghoumi les vendredis.

Dernièrement, des caméras de vidéosurveillance, qui n’avaient pas été signalées aux fidèles, ont été découvertes, vendredi 5 mars, par des membres de ce Collectif, qui réclament, comme Farid, la démission du responsable.

D’ici là, les vendredis promettent d’être houleux. Quelques dizaines de fidèles de M. Chalghoumi, accompagnés du maire de Drancy, se sont rassemblés, jeudi 11 mars, devant la préfecture de la Seine-Saint-Denis pour demander la mise en place d'un dispositif de sécurité autour du lieu de culte et ainsi éviter le Collectif − dont les actions coup de poing peuvent être mises en cause − d'y pénétrer. « La mosquée n’est pas un lieu pour régler des comptes politiques ou égoïstes », a indiqué M. Chalghoumi sur le site Internet de l'association.




Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur


Réagissez ! A vous la parole.

1.Posté par Nabil le 12/03/2010 23:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais quelle honte, pourquoi les Musulmans ne se mobilisent pas pour exiger la démission de ce président d'association!? Il a menti et trompé la confiance que les fidèles avaient placés en lui! Depuis quand des caméras sont placés dans un lieu de culte à l'insu des fidèles? Depuis quand devons-nous être filmés durant notre prière, notre moment d'échange avec Dieu, notre moment d'intimitié doit-il être violé?

MOBILISATION, MANIFESTATION pour avoir un lieu de culte intime et personnel!

2.Posté par F.K.T. le 13/03/2010 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le critiquer, se mobiliser contre lui, exiger de lui... Nous les musulmans nous ne connaissons que la manière dure hein? Le dialogue est impossible, les faiblesses des uns ne sont pas tolérés par les autres, les défauts ne sont pas acceptés mais étalés au grand jour.

Continuons dans ce sens, nous sommes sur le bon chemins...

Que Dieu nous guide et qu'Il ait pitié de nous.

3.Posté par Hanafy le 14/03/2010 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chalghoumi est une caricature d'imam.

Un imam digne de ce nom ne ment pas, ne s'aventure pas sur le terrain politique, mais surtout ne va pas cotoyé des sionistes complices de crimes en Palestine occupée.

Ce n'est pas pour rien qu'il est plus soutenu par les autorités et le Crif que par les musulmans de Drancy qui réclament sa démission.

Honte à cet homme qui ment et pleurniche devant les médias pour sauvé son fauteui de président.

4.Posté par aaa le 14/03/2010 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ose t-il permettre à des non-musulmans de voir nos ces moments intimes et spirituels, à quoi servent ces caméras et qui les visionnent, c'est sincèrement scandaleux! Je ne vois pas d'inconvénients à rencontrer et échanger de manières respectable avec des membres du crif, mais ils ne faut pas devenir sioniste! au point de soutenir les agissements terroristes d'israel, je ne connais pas du tout cette mosquée ou les gens qui la fréquente, moi je suis du sud, mais je trouve grave que les jeunes qui connaissent un peu le droit et qui ont l'esprit un peu critique, ne s'en mêlent pas via une asso et font en sorte que cette imam s'en aille de manière respectable (pétition, plainte, preuves à l'appui de caméra, mensonge, salaire non-justifé et peut-être illégal ....) c'est aux jeunes de Drancy de se mobliser du moins moi je m'en serai mêlé. un citoyen Francais!

5.Posté par Abdelmajid le 14/03/2010 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En réponse au message précédent: F.K.T

Je te propose de voir la vidéo à l'adresse ci-dessous :

http://www.dailymotion.com/video/xcilrg_agression-%C3%A0-la-mosqu%C3%A9e-de-drancy_news

Tu te rendras compte que les frères ont cherché à s'expliquer et à dialoguer simplement avec les pseudo responsables de la mosquée de Drancy.
Tu verras la manoeuvre orchestrée par les partisans de M. Chalghoumi pour faire taire les frères.

Il est temps que la tutelle coloniale de la France envers une partie de certains Musulmans de l'ancienne génération, à la mentalité coloniale d'assistanat cesse!
Les musulmans de France sont français depuis des générations, et l'état n'a aucun droit d'ingérence dans le culte des Musulmans.Ce n'est pas le maire de la ville qui choisi l'Imam qu'il mettra à la tête de la mosquée, ceux afin de mieux contrôler l'Islam et les Musulmans.
Les Musulmans de France sont les seuls garants de leur culte.
Et surement pas M. Chalghoumi venu de Tunisie et qui n'est pas né ici, comme nous.
A qui le gouvernement français a octroyé une protection policière, pour le protéger de son agression mensongère et fantasmagorique !

6.Posté par stella le 15/03/2010 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comment les musulmans peuvent-ils se sentir représentés par cette caricature d'imam, analphabète de surcroit !

7.Posté par Abderrahim le 17/03/2010 15:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Salam ouyalikoum,

Concernant la dernière ligne :

« La mosquée n’est pas un lieu pour régler des comptes politiques ou égoïstes », a indiqué M. Chalghoumi sur le site Internet de l'association.

Ce passage renvoye vers le site internet " L'Islam en France " qui a son tour relayait un autre article de Hassan Chalghoumi qui expliquait ( sur le site internet de la mosquee de Drancy ) ses positions.

( Au cas oû certains internautes imagineraient une relation entre le site internet " L'Islam en France" et Hassan Chalghoumi )

8.Posté par biomeh le 17/03/2010 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URL Courte : http://6663.lapetition.be/

La République, Mr Lagarde, le CRIF ont voulu faire de leur expérience à Drancy un modèle pour la France entière. Ils veulent choisir et imposer des imams pour qu’ils nous dictent une nouvelle religion fabriquée dans les salons du ministère de l’Intérieur et qui serait « l’islam de France. » Mais la République a manifestement échoué avec Mr Chalghoumi ! Elle a parié sur un homme qui, étant heureusement incapable d’assurer le service après-vente du projet « islam de France » ou « islam républicain » dont il était pourtant sensé être l’un des plus sûrs et des plus médiatiques porte-parole, a montré ces dernières semaines, par ses agissement les plus vils, à quel point il était manipulé par tous les politiques et le CRIF!

L’affaire de Drancy a révélé que nos mosquées, qui représentent le pilier de l’union des musulmans là où ils se trouvent, ne sont pas des maisons de Dieu en France, mais bien des lieux qui sont totalement infiltrés et contrôlés par la République et ses institutions. Caméras, micros, « taupes », RG pour surveiller les fidèles ; chantages aux papiers envers des imams priés de réciter l’islam de la République ! Voilà ce que doivent subir les fidèles musulmans dans leurs lieux de culte en France ! C’est inacceptable et cela ne fait que témoigner davantage du mépris que la nation a pour cette communauté pourtant forte de ses quelques huit millions d’âmes.

Nous rappelons à tous les citoyens français (qui s’en souviennent fort bi...  

9.Posté par aa le 21/03/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai lu un article concernant cet Imam dans l'Express de cette semaine. Je ne suis pas musulman mais je me disais sans connaître le coeur du problème; c'est vrai : et si cet Imam disait aussi des choses importantes pour faire inviter au dialogue et apporter la paix ? N'est-ce pas cela le plus important ? Pourquoi ne lit-on rien en ce sens ? Dommage !

10.Posté par Abdelmajid le 22/03/2010 09:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@aa

Ce qui est reproché à cette personne, ce n'est pas sa volonté d'ouverture et de dialogue.
C'est ces positions vis à vis des fidèles de ce lieu de culte.
Mettre des caméras pour épier les croyants(antes), avoir une garde rapproché fournie par l'état français (pour une fausse agression inventé de toute pièce), qu'il fut invité d'honneur en grande pompe au dernier, diner bien orienté, du CRIF.
Et que pour amener un dialogue, il n'a rien trouver de mieux que de "PAYER" un représentant de la communauté juive, en temps que consultant, avec l'argent des fidèles, sans leurs consentements.
Il a malheureusement commis bien trop d'erreur et il s'est totalement discrédité vis à vis des fidèles.
L'honneur aurait voulu qu'il rende aussi son siège, sans s'y accrocher à ce point, cela aurait éviter que l'on parle de tout ceci dans les médias

11.Posté par abouhamza le 23/03/2010 21:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Autant que Drancéen, je vous invite à signer la pétition et surtout de venir manifester avec nous le samedi 3 avril 2010 à 14h00 de la mosquée de Drancy (dans le parking de carrefour avenir) direction la mairie de Drancy, pour dénoncer cette propagande qui est contre nous (car en ce moment on nous traite de tout les 'ISTE' possible pour la seul chose qu'on veut changer notre président d'association pour tous ces mensonges envers nous musulmans de Drancy) et surtout pour dire qu'on ne veut pas de cet "ISLAM de France" dirigé par les sionistes.

Paix

12.Posté par thielens le 08/06/2012 15:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je signe la pétition « Chalghoumi ça suffit » pour exiger son départ via le lien suivant : http://www.petitions24.net/chalghoumi_ca_suffit